Compte rendu du Comité d’Etablissement du 27 avril 2017

A l’ordre du jour : l’égalité professionnelle hommes femmes, l’activité GDD, la visio…

 

Déclaration égalité professionnelle hommes femmes

La présidente de la commission égalité professionnelle a fait une déclaration afin d’obtenir des informations légales obligatoires pour l’étude du Rapport de situation comparé entre les hommes et les femmes et la rédaction d’un avis éclairé.

« La non transmission de ces informations dans des délais raisonnables envoie un message clair à la commission égalité professionnelle et à l’ensemble des salariés de Pôle emploi Centre Val de Loire : l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes n’est pas une priorité pour l’établissement »

  Election du représentant du CE au CCE

La région centre a élu Marie Christine B. comme représentante suppléante du CE au CCE. En effet il n’y a pas de titulaire pour la région Centre Val de Loire.

FO a déposé un recours afin de revenir sur une décision plus équitable pour notre région.

  Consultation sur la trajectoire d’évolution de l’activité GDD

 Pour la CGT, l’établissement va trop vite dans la mise en place de la trajectoire GDD.

L’établissement anticipe la baisse d’activité des GDD, pour autant de notre côté nous ne constatons aucune baisse. Cela place les agents dans des situations difficiles.

La CGT défend le droit à l’assurance chômage des DE. Ils sont aujourd’hui les premières victimes de cette mise en place prématurée.

 Information sur le déploiement de la visio au poste de conseiller

Dans le cadre du 100 % web, l’outil de visio a été testé, quelle que soit la modalité de suivis. Ce test a été réalisé à l’agence de Tours 2 Lions pour la région Centre. Les résultats des tests (du point de vue de la direction) ne relèvent aucun point négatif ni côté agent, ni côté DE….

Le déploiement est à partir de fin mai. 180 agents VOLONTAIRES seront formés à la Visio.

Pour la CGT, le simple fait du lien hiérarchique annihile toute notion de volontariat.

La direction évoque ne pas avoir relevé d’irritants majeurs : la CGT demande à la direction de lui lister ce qui pourrait être considéré comme des irritants mineurs. La DRA affirme qu’il n’a été relevé aucun verbatim négatif. Pour la direction, les irritants mineurs pourraient être les bureaux affectés à la visio qui sont peu nombreux en agence.

Info importante : Le conseiller peut à tout moment arrêter la visio comme mode de contact avec les DE.

   Information sur l’ouverture de l’agence d’Orléans Loire

L’ouverture de l’agence d’Orléans Loire est prévue le 2 mai sans une nouvelle consultation du CHSCT.

En effet, le 24 avril 2017, le CHSCT a alerté l’établissement sur le fait que les conditions minimum de sécurité et d’hygiène pour ouvrir le site n’étaient pas réunies.

Le CHSCT s’est donc opposé à l’ouverture du site le 2 mai.

La direction a dépêché des entreprises de travaux en urgence pour effectuer le minimum. Pour autant ils n’ont pas consulté à nouveau le CHSCT après ces « travaux ».

Le CHSCT a alerté l’inspection du travail.

   BOB Emploi

Pour la CGT, cet outil factice aide Pôle emploi à se déculpabiliser  : on vous aide, il y a BOB Emploi…

Pour l’établissement c’était à Pôle emploi de s’emparer du projet plutôt qu’un opérateur.

Pour la CGT, il n’est pas bon de s’emparer de tout et n’importe quoi.

    Facebook

La DR souhaite que chaque bassin soit doté d’une page Facebook alimentée par des agents. Pour la CGT il est important de ne pas mélanger le professionnel et le personnel. Les conseillers ont un devoir de neutralité.

   QVT (Qualité de vie au travail)

Le calendrier a changé : la fin du positionnement au télétravail est repoussé au 15 mai. Les agents auront une réponse avant le 19 juin. Le déploiement commencera le 2 octobre pour les agents et le 1er mars pour les managers.

Vous pouvez consulter l’accord sur l’intranet Pôle emploi national, RH, QVT.

  Information sur les différentes dispositions réglementaires des agents de droit public

La CGT a demandé le déplafonnement des grilles indiciaires avec un ajustement de 10 à 30 points  selon le cadre et les échelons. On ne retrouve pas trace de notre demande dans ce projet.

Par ailleurs, la transformation de la prime CVPC (prime de mars) en attribution de 10 points d’indice fait perdre du pouvoir d’achat aux agents ; ce  qui vient aggraver la situation des agents qui ont perdu la prime QPV (parfois + de 1000€ par an).

La CGT demande à l’établissement où est passée l’enveloppe des CICA depuis 2009 ?

 

Vous souhaitez vous donner les moyens d’agir ?

CéGéTisez-vous !

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *