Compte rendu du CHSCT du 07 novembre 2017

Avis des élus CGT au CHSCT sur le télétravail, les conditions de travail…

Télétravail

Extincteurs

Les agents en télétravail devaient recevoir des extincteurs ; le fournisseur qui doit fabriquer 5000 extincteurs au niveau national, n’est pas en capacité d’honorer la livraison avant le 30 novembre. Les formations à leur utilisation programmées courant novembre, risquent donc d’être annulées.

Diminution des postes fixes en agence

Nous constatons que la disparition des postes informatiques en agence liée à la mise en place du télétravail pose déjà des problèmes de planification dans certaines agences. La direction, elle, affirme n’avoir aucune remontée des agences … La direction nous avait déclaré qu’elle tenterait de conserver un poste fixe sur deux, mais rien n’est moins sûr. En revanche elle précise qu’il y aura de plus en plus de portables en agence …

Une étude de la DG est prévue pour recueillir l’avis des managers et des agents sur le télétravail. La DG n’a pas prévu d’interroger les agents qui n’ont pas choisi cette modalité de travail sur ses répercussions…Dommage !

Commentaire CGT : ce dossier reste très sensible, sous couvert de l’argument de la Qualité de Vie au Travail, nous pensons qu’un recourt exponentiel au télétravail favorise l’individualisme professionnel ; il pourrait « casser » le lien social, l’esprit de coopération entre les agents qui est nécessaire dans l’exercice d’une mission de service public !

Vider les agences des agents et des demandeurs d’emploi … n’est-ce pas la destruction de nos emplois qui est visée ?

La direction nous affirme encore ce jour : « toutes les activités peuvent être télé travaillées » : NO LIMIT !

Les encadrants seront formés prochainement au « Management à distance ». La légitimité du rôle des encadrants de proximité est déjà remise en cause dans le projet « Entreprise libérée » : demain, plus de responsables, plus d’agents, plus de demandeurs d’emploi, des offres d’emploi déposées en ligne avec un contrôle aléatoire … ??!!

Dans un avenir très proche, les économies budgétaires visées par le gouvernement ne pourraient-elles pas être réalisées en fermant des sites si de plus en plus d’agents travaillent « à distance », si l’externalisation de nos missions continue de se généraliser ?

Comment se défendre quand on est isolé ? Ce n’est pas la destruction des moyens alloués aux Instances Représentatives du Personnel orchestrée par le gouvernement qui facilitera les choses.

Comment envisager un Service Public qui ferme ses portes à la réception du public ? En tant qu’usager d’un service public quelconque, comment vivons-nous aujourd’hui que les bureaux de poste, la CAF, la CPAM nous ferment la porte au nez et isolent les plus fragiles, les moins autonomes ??

Situation des services GOP (Gestion Opérationnelle des Prestations) et CRE (Contrôle de la Recherche d’Emploi) de la DR

Un séminaire sera organisé pour résoudre des conflits de personnel internes qui ne sont pas réglés. Des groupes de parole seront animés par trois psychologues du CNAM.

Rappelons que cette situation a été prise en compte suite à une alerte du CHSCT. Notons aussi que les pouvoirs du CHSCT sont détruits par les ordonnances MACRON… Comprenne qui veut pour l’avenir !

Conditions de travail

De nombreuses agences sont en souffrance : le document retraçant le nombre d’arrêts maladie et accidents de travail remis par la direction en témoigne.

Des fiches RPS, des courriers de collectifs d’agences, le résultat de l’enquête QVT de certains sites, les nombreux droits d’alerte déclenchés depuis le début de l’année par le CHSCT, les comptes rendus de visites en sont les preuves.

Les facteurs diffèrent ou se cumulent : charge de travail, inconfort lié aux problèmes immobiliers (odeurs, locaux étroits et vétustes), problèmes managériaux.

Liste exhaustive dressée ce jour : Orléans Est et Ouest, Orléans Loire, Blois-Gare, Argenton, Orléans Sud.

N’hésitez pas à solliciter les représentants CGT pour alerter la direction sur vos conditions de travail.

Vos représentants CGT au CHSCT :

Martine MOREIRA DE JESUS – Didier LALOT – Marie-Françoise BOURGEOIS

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.