Février 2018 : Positionnement et EPA, informations CGT

Les entretiens de positionnement et EPA arrivent… et de nombreuses questions avec. La CGT vous aide à y répondre.

EPA, rattachement à l’emploi, transposition, recours… Comment ne pas s’y perdre après n’avoir rien gagné !

Même si la campagne de promotion 2018 est maintenant terminée et que celle-ci a été fortement perturbée par la future classification, rien ne vous empêche de faire un recours suite à non-promotion. Si celui-ci est accepté, les effets seront rétroactifs, notamment pour ce qui concerne le positionnement dans la future grille de classification.

En revanche, vous ne pourrez pas faire de recours pour contester votre transposition au coefficient de la nouvelle classification, celle-ci se fera de manière automatique. C’est seulement dans le cas d’un changement de métier que votre coefficient pourra être réévalué.

Si la CGT n’a pas signé l’accord c’est – entre autre – parce que, pour nous, une nouvelle classification doit être l’occasion de rattacher tous les agents au niveau qui correspond réellement à leurs qualificationsOr le référentiel des métiers est trop imprécis et principalement basé sur des compétences !

Cette année, en préalable à l’EPA, se déroulera l’entretien individuel de positionnement qui comportera deux parties :

  • le rattachement à un emploi du référentiel métier
  • la transposition dans la grille de classification.

C’est uniquement sur ce rattachement que vous pourrez faire un recours pour demander à être positionné sur un autre emploi. C’est pourquoi, il est primordial lors de cet entretien de négocier avec votre N+1 afin que toutes les activités que vous savez exercer soient cochées, même s’il est demandé de ne le faire que pour les activités pratiquées lors des douze derniers mois. Vous pouvez faire aussi valider par votre N+1 des activités d’emplois périphériques. Par exemple, si vous êtes conseiller emploi et que vous avez exercé ou exercez encore des activités GDD.

Si vous souhaitez être rattaché à un autre emploi que celui prévu par votre rattachement provisoire, n’hésitez pas non plus à faire inscrire ou à inscrire vous-même dans la partie « commentaires » de l’EPA, tous les actes métiers de l’emploi auquel vous souhaitez être rattaché. Par exemple si vous êtes positionné comme aide-comptable et que vous exercez des activités de comptable.

Il est essentiel de bien connaitre le contenu de son emploi de rattachement provisoire (référentiel des métiers), car au-delà du positionnement immédiat, il faut penser à son futur déroulement de carrière, et toutes les activités non cochées pourront vous être opposées à l’avenir comme justification de non attribution de promotion.

Ces deux entretiens ne sont pas obligatoires et vous pouvez n’effectuer par exemple que l’entretien de positionnement, mais c’est dans l’EPA que vous pourrez faire des commentaires. Si vous ne souhaitez pas y participer, les décisions seront prises de manière unilatérale par votre N+1.

Une notification vous sera envoyée par la direction avant le 15 juin, les recours sur le rattachement au référentiel des métiers seront possibles à compter du 1er juillet.

Agents publics

Il n’y a pas d’entretien de repositionnement dans le cadre de l’EPA pour les agents publics. Si la tentation régionale pouvait contredire cette disposition, la DG l’a rappelé à l’ordre à la demande de la CGT.

Pour autant, un repositionnement provisoire au référentiel métiers sera signifié par courrier (au plus tard le 15 juin) comme pour les agents de droit privé.

Les déceptions seront nombreuses, la CGT l’avait annoncé ! 

La CGT reste mobilisée et défendra toujours les personnels !

N’hésitez pas à nous contacter.

Orléans, le 16 février 2018.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *