Compte rendu DP du 14 juin 2018

Les réponses de la direction à vos questions portant sur le repositionnement dans la nouvelle classification, les permutations, les conditions de travail, l’appropriation de « profil compétences »

Face à l’attitude de la direction, les Délégués du Personnel ont lu la déclaration suivante :
 » L’ensemble des DP réunis ce jour en réunion mensuelle ne peut que constater le manque de considération des représentants de la direction envers les représentants du Personnel : un manque de dialogue, manque de réponses aux réclamations, refus du débat, utilisation d’un extrait de PV de CE non approuvé par ses membres … Cela augure très mal les prochaines réunions de cette instance.
Les Délégués du Personnel pourraient recevoir cette posture comme un message méprisant envers le Personnel. « 

Appui et accompagnement RH en Région Centre VDL

Les délégués du personnel CGT demandent à la direction un interlocuteur privilégié en matière d’application des textes qui régissent le personnel de Pôle emploi (CCN, Droit Public, Droit du Travail, Statut général de la fonction publique, accords) ainsi qu’en matière de gestion humaine et respectable du Personnel.

Réponse DR : C’est la directrice régionale qui assure l’intérim en attendant l’arrivée d’un nouveau DRH prévue en septembre.

Commentaire CGT : La CGT estime qu’elle ne pourra pas assumer pleinement le rôle de DRH en plus de celui de directrice régionale. Dans le contexte actuel, nous sommes inquiets et nous demandons un interlocuteur privilégié.

Repositionnement dans la nouvelle classification

Les délégués du personnel CGT demandent à la direction régionale si elle a toute liberté pour juger objectivement les recours motivés et argumentés des agents auprès de leur N+2 ou auprès de la Commission de Recours Locale.

Réponse DR : Les recours sont cadrés par l’accord national.

Permutation entre deux agents

L’instruction n°2013-42 du 25 Avril 2013 du DGARH traite, entre autres cas, de permutation entre 2 agents, quels que soient leurs statuts respectifs.
En accord avec cette instruction, deux agents, tous deux conseillers à l’emploi, l’un à Orléans Sud et l’autre à Orléans Ouest, ont écrit au Service RH en avril 2018 pour demander une permutation. A ce jour, ils n’ont reçu aucune réponse, pas plus qu’un accusé réception.
Les délégués du personnel CGT exigent que la direction les tienne rapidement informés de la suite donnée à leur demande.

Réponse DR : Dans un premier temps, la direction indique qu’elle veut regarder les compétences et la pose des congés et donnera sa réponse en septembre.

Commentaire CGT : cette réponse n’est pas acceptable dans la mesure où elle contredit la CCN ! Une permutation entre agents n’est pas un recrutement externe et il n’y a pas d’arbitrage à faire.
Face à notre argumentation et notre assistance, la direction revoit sa copie et annonce qu’elle va informer rapidement nos 2 collègues. A suivre.

Conditions de travail

Les délégués du personnel CGT demandent si le retour de l’eau chaude à l’agence de Tours 2 Lions est prévu avant Noël 2020.

Réponse DR : Le bailleur faisait traîner les choses mais cela est prévu fin de semaine prochaine au plus tard.

Commentaire CGT : la direction doit contraindre rapidement les bailleurs à respecter leurs obligations.

Santé au travail

Les délégués du personnel CGT demandent que la préconisation de la médecine du travail de Chinon soit appliquée et que madame I. R. ait la visite d’un ergonome pour déterminer un fauteuil adapté.

Réponse DR : C’est la médecine du travail qui doit mandater l’ergonome ce qui n’a pas été fait.

Conditions de travail

Aujourd’hui, les ESI et les entretiens GPF sont déjà très « chargés » et l’arrivée de  » profil compétences  » rallongera l’entretien de manière conséquente. De nombreux agents nous ont fait part de leur inquiétude quant à l’impact sur leurs conditions de travail dans la mesure où, le temps imparti n’est pas suffisant et par le fait qu’aucune formation sur la conduite d’entretien ne leur a été délivrée.
Outre le rallongement de la durée des entretiens, les délégués du personnel CGT demandent à la direction quelle réponse elle peut leur apporter, sachant que la nouvelle version SI démarre le 18 Juin.

Réponse DR : La direction entend notre inquiétude mais part du principe que les demandeurs auront rempli leur dossier en amont donc ne voit pas l’intérêt de rallonger la durée des ESI. Elle indique que les ESI pourront néanmoins être reprogrammés.

Commentaire CGT : A la question de la CGT avez vous une idée du temps qu’il faut ? pour l’enregistrement, la direction répond par la négative. Nous savons qu’il faudra au moins 20 minutes pour le faire correctement. La seule chose dont elle est certaine c’est que la population rajeunissant elle maitrise parfaitement le digital. Cet argument ne tient pas ! Concrètement, les conseillers devront bâcler les entretiens si la durée de l’entretien n’est pas rallongée.
Comme souvent, Pôle emploi veut faire moderne mais n’a pas les moyens de ses ambitions !!

Formation des agents

Le 7 juin, les conseillers devaient s’approprier le nouvel outil profil de compétences mais la base école ne fonctionnait pas, comme souvent… Les délégués du personnel CGT demandent à la direction ce qu’elle entend mettre en place pour que tous les agents aient la formation nécessaire et réclament que les agents ne soient pas programmés en ESI tant qu’ils n’auront pas pu s’approprier l’outil.

Réponse DR : Il y a eu des dysfonctionnements car trop de connexions en même temps mais tout va bien depuis le 11 juin. La direction admet que les collègues qui n’auront pas eu l’appropriation ne devront pas faire d’ESI et sera vigilante mais sans savoir comment.

Commentaire CGT : La CGT dénonce la récurrence des dysfonctionnements informatiques et rappelle que l’employeur doit mettre à disposition des agents des outils fiables.

Economies de bouts de chandelles

Une collègue en mission à Amboise est obligée de réclamer tous les mois ses bulletins de salaire et ses tickets restaurant à sa DAPE. Cette dernière lui a fait la réponse ubuesque suivante « nous sommes en logique d’économies budgétaires et je suis réticente à l’idée de dépenser le prix d’un recommandé chaque mois pour t’envoyer ton bulletin de salaire et tes tickets resto. Je te propose donc de donner ton BS et tes TR à la RMDTD de la semaine prochaine à C. ».
Les Délégués du Personnel CGT réclament un minimum de bon sens et exigent que notre collègue reçoive ses BS et TR en temps et en heure.
D’une façon générale, une telle situation est inacceptable, et nous exigeons que la direction ne prive pas les collègues d’un avantage qui leur est dû (tickets restaurant) et qu’elle respecte son obligation d’adresser aux salarié(es), et à eux seuls(les), leur bulletin de salaire.

Réponse DR : La direction promet d’appeler la DAPE de Loches pour trouver une solution.

Pari de la confiance (SIC)

Durant les derniers mois, toute la ligne managériale a communiqué sur une « concertation interne » pour définir les futures orientations de la convention tripartite ». Partout, sur tous les sites, pendant des semaines des collègues ont usé de leur temps et de leur énergie pour participer à des ateliers sensés « contribuer aux futures orientations de la future convention tripartite ».

Le 5 avril 2018, la Direction Générale organisait même une journée de restitution sur cette concertation. Lors de cette journée, le Directeur Général a même fait savoir que grâce à cette forme participative, « la majorité des pistes a été approuvée par le réseau » ! La Directrice Régionale a même partagé via un mail à tous la grande réussite de cette opération participative.

Le 7 mai 2018, grâce aux médias, les collègues apprenaient la suppression de plus de 4000 postes !Le nombre exact sera décidé dans la future Convention Tripartite selon le Directeur Général.

Les Délégués du Personnel CGT demandent si cette suppression colossale de postes, orientation majeure de la future convention tripartite, a elle aussi été proposée, débattue et approuvée par le réseau lors de ces mois consacrés à la « concertation en interne ».

Réponse DR : La direction botte en touche et ironise en indiquant qu’elle a entendu les annonces des médias mais elle n’a vu ni projet ni feuille de route.

Commentaire CGT : La CGT rappelle que c’est le DG lui même qui l’a annoncé à la presse sans avoir abordé le sujet avec les instances représentatives du Personnel ce qui reflète sa vision du bon dialogue social ! Lors du dernier CCE, le DGARH a annoncé que les départs en retraites ne seraient pas suffisants pour couvrir les 4000 postes.
La direction confirme que la suppression des 4000 postes n’était pas prévue dans la concertation. Nous voilà donc rassurés !

Recours individuels

3 recours individuels dans le cadre de l’article 20§4 de la CCN ont été présentés par les délégués du personnel CGT en mars. Après s’être engagé à recevoir les collègues, la DRH s’est ravisée lors de la réunion plénière de mai en indiquant que les recours avaient été étudiés et que la décision serait notifiée aux agents dans le mois.

Outre le fait de revenir sur son engagement, les agents n’ont toujours aucun courrier. Les délégués du Personnel CGT demandent que ledit courrier leur soit adressé dans les plus brefs délais ainsi qu’à madame C. (recours avril) et monsieur M. (recours mai).

Réponse DR : La direction est désolée car les courriers n’ont pas été envoyés et pour cause ils n’ont pas été rédigés.

Commentaire CGT : La CGT est désolée de constater le mépris dont a fait preuve la direction vis à vis de nos collègues qui s’assimile à une maltraitance !

Article 41 §4 de la CCN

Les Délégués du Personnel CGT vous demandent :

  • Quelles sont les moyennes de réduction d’ancienneté par niveau d’emploi et de même ancienneté de service dans ces niveaux d’emploi pour l’année 2017 ?

Réponse DR : Le calcul est national.

  • A quel moment ces moyennes de réduction d’ancienneté seront-elles appliquées aux délégués syndicaux de droit public ?

Réponse DR : Tous les agents concernés ont reçu un courrier en mars.

Commentaire CGT : La CGT indique qu’aucun courrier n’a été adressé et demande à la direction de se rapprocher de la DG.

La délégation CGT
Marie-Françoise Bourgeois        Marie Hualde
Boualem Bouakkaz        Hervé Colas
Chrystèle Charret         Bruno Munguia

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *