Compte rendu DP de juillet 2018

Les réponses de la direction à vos questions : l’enquête budget temps, les recours promotions, les documents papier, la taille des portefeuilles….

« MANAGEMENT » ET SANTE AU TRAVAIL :

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction de mettre un terme à l’ « enquête budget temps – offre de service aux entreprises » et à la « fiche de saisie agent » qui va avec, cette méthode est reçue par les agents comme un contrôle d’un autre âge. Cela ne conduit qu’à générer une pression supplémentaire dans un contexte déjà suffisamment tendu et brise toute confiance vis-à-vis de l’ELD.

Réponse de la direction : « C’est une enquête diligentée par la direction générale, qui permet de donner des éléments d’éclairage et d’ajuster (les moyens). Mais il n’y a aucune idée de pression ».

La CGT n’est pas dupe. Ce type d’enquête qui consiste à minuter le travail des agents, s’apparente bien à un contrôle et culpabilise. Ce type de « management » est totalement contraire à l’esprit de l’accord QVT signé par la DG, qui jure au travers de cet accord qu’elle entend donner plus d’autonomie aux agents… Ne remplissez pas ce type de questionnaires qui contribue à nous « enchaîner » nous-mêmes.

PROCEDURE DE RECOURS PROMOTION :

Les Délégués du Personnel CGT demandent que les agents portant un recours auprès de la direction régionale concernant leur coefficient soient reçus par la DRH, en dehors de toute intervention de la hiérarchie locale.

En effet, s’agissant d’un premier recours, c’est à la direction régionale d’arbitrer, hors intervention du N + 1, celui–ci ayant déjà émis l’avis négatif constituant l’objet du recours.

A moins que, si le N+1 a demandé l’attribution d’un échelon plus élevé et que son avis n’a pas été suivi par la direction régionale, celle–ci refuse d’assumer son opposition dans le cadre d’un recours ? La DR demanderait–elle au N + 1 de renier son avis positif initial et de porter le « chapeau » du refus de la DR tout seul vis-à-vis de l’agent lors du recours ?

Dans le cadre d’une procédure judiciaire, lorsque le demandeur n’a pas été entendu en 1ère instance et qu’il saisit la Cour d’Appel, le juge en 1ère instance siège–t–il en Cour d’Appel ?

La direction semble ne pas avoir compris le sens de la question…sans doute de manière volontaire…

La CGT maintien sa demande : l’ELD ne peut plus intervenir dans l’entretien avec la direction régionale, dans le cadre d’un « recours promotion ». Les agents ne peuvent pas accepter la présence du N + 1 dans le cadre d’un entretien avec la DRH.

La CGT est aux côtés des agents et reste à disposition pour toute demande d’aide et d’accompagnement.

Documentation en agences à destination des demandeurs d’emploi et/ou des conseillers

La documentation « papier » est toujours une nécessité tant pour les demandeurs d’emploi que pour les conseillers notamment sur l’offre de service de notre institution ou sur des informations liées  à l’indemnisation ou à la recherche d’emploi. A ce jour bon nombre de ces plaquettes ne sont plus disponibles en agence et ne peuvent être commandées !
Les délégués du Personnel CGT demandent à la direction ce qu’elle compte faire pour palier à ce manque cruel d’information à destination de tous ? La satisfaction de nos usagers passe aussi par ces informations.

Réponse de la direction : « On est complètement sur la digitalisation des informations. C’est un choix de Pôle emploi ».

La CGT ne peut pas accepter une dématérialisation encore accentuée du service public de l’emploi. D’abord, la documentation papier permet une meilleure appropriation de l’information ; et puis 25 % des usagers ne sont pas équipés d’internet et il s’agit là d’une population souvent en difficulté, celle qui a le plus besoin d’être accompagnée par un service public. La CGT maintient sa revendication d’une demande d’information « papier » dans les agences.

Qui sera le meilleur pâtissier à Pôle Emploi ?

Pour présenter les résultats d’une agence lors d’une réunion, un DAPE a demandé aux agents de faire des pâtisseries ! Devant le non catégorique des agents ce DAPE a fortement incité les REP à « s’y coller ». Les REP se sont exécutés.
Les délégués du Personnel CGT demandent à la Direction si ce management pour le moins curieux est enseigné à l’université du management et si un concours du meilleur pâtissier aura bientôt lieu ?

Réponse de la direction : « C’était un moyen de démonstration d’un projet ludique commun. On veillera à l’avenir que ce soit partagé avec les agents ».

La CGT ne refuse bien évidemment pas les moments « conviviaux » passés ensemble, bien au contraire. Mais ils ne se décrètent pas par la direction.

Taille des portefeuilles GLO et AIJ

La taille des portefeuilles des conseillers AIJ et GLO est fixée avec le FSE qui finance pour partie ces postes à hauteur de 50 à 70 DE pour un conseiller à temps plein et proratise en fonction du temps de travail.
De récentes consignes régionales redescendues en cascade jusqu’aux agents contredisent ces dispositions. En effet on demande à ces conseillers d’avoir au minimum 70 DE en portefeuille et ce quel que soit leur temps de travail !
Les délégués du Personnel CGT vous demandent de respecter les quotités de temps de travail pour la taille des portefeuilles des conseillers. Au passage si votre souci, comme celui de tous les conseillers, est le service à nos usagers, expliquez-nous comment faire un travail de qualité en blindant de manière absurde le portefeuille des conseillers ?

Réponse de la direction : « Un séminaire GLO a eu lieu en juin. On a d’excellents résultats sur les 2 dispositifs. On félicite les conseillers. Le financement est accordé pour 70 demandeurs par conseillers ».

La CGT a bien compris qu’une fois de plus, le meilleur service à l’usager n’est pas le souci premier de la direction. Il s’agit d’adapter l’orientation de la DG qui réduit sans cesse les moyens.

 Ressource GDD à Chinon

A ce jour, sur 6 agents GDD à l’agence de Chinon, il n’en reste que 3. Tout le monde comprendra que la charge de travail devient difficile à gérer. Evidemment le service à l’usager ne peut que se détériorer.
Les délégués du Personnel CGT vous demandent ce que vous comptez faire pour palier ce manque d’effectif flagrant ?

Réponse de la direction : « On a fait un recrutement GDD en janvier plus un autre prochainement. La cible GDD sur Chinon, c’est 5 et non 6 ».

De nouveau, la CGT répète que la mission GDD ne peut pas être rendue avec des effectifs sans cesse dégradés. Nous demandons à la direction de nous entendre et de renoncer à sa décision de diminuer les effectifs qualifiés sur le métier d’indemnisation des demandeurs.

Formation e-learning :

Ce type de formation où l’agent est seul devant son écran se développe gentiment à Pôle-emploi. Des consignes de la DG prôneraient des séquences maximum d’une heure et 30 mn. Or dans la quasi-totalité des cas l’agent doit faire ces formations à la journée ou à la demi journée, se lassant rapidement, et on le comprend, de cette pédagogie . Au final une formation qui est rarement finie jusqu’au bout par le conseiller.
Les délégués du personnel CGT vous demandent ce que vous comptez faire pour mettre en place des séquences plus courtes ?

Réponse de la direction : « On est d’accord. On va demander à l’encadrement d’installer des séances d’une heure trente, avec un échange ensuite avec le N + 1 ».

La CGT prend acte et sera vigilante, mais reste opposée à cette forme d’apprentissage. La formation, c’est d’abord dans l’échange au sein d’un collectif avec une transmission par un formateur, avec des outils pédagogiques adaptés.

RESPECT DE L’ACCORD POUR L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES A POLE EMPLOI :

Les Délégués du Personnel CGT demandent la récupération pour madame MDJ de sa demi-journée consacrée à un rendez–vous à la médecine du travail durant sa journée de temps partiel, le lundi 23 avril 2018, conformément aux dispositions de l’accord national signé par le DG.

La direction a entendu et la collègue pourra récupérer sa demi-journée.

La CGT prend acte et vérifiera que cette réponse soit effective.

Gestion des Ressources Humaines

Les délégués du Personnel CGT demandent à la direction si elle entend diffuser rapidement un poste de REP pour l’agence de Tours 2 Lions sachant que le poste est vacant depuis plus d’un mois ?

La direction répond que la REP est en mission jusquau 18 juillet et que lappel doffre paraîtra très prochainement.

 

La délégation CGT en réunion des Délégués du Personnel :

Marie – Françoise BOURGEOIS.

Marie HUALDE.

Chrystèle CHARRET.

Bruno MUNGUIA.

Boualem BOUAKKAZ.

Hervé COLAS.

PLUS QUE JAMAIS, RAPPROCHEZ VOUS DE LA CGT…

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *