Compte rendu DP du 13/09/2018

Les réponses de la direction à vos questions sur vos conditions de travail.

Déclaration :

L’ensemble des Délégués du Personnel CFDT, CGT, FO et SNU de Pôle Emploi Région Centre Val de Loire, réunis ce jeudi 13 septembre 2018, en réunion mensuelle, réfutent l’attitude technocratique imposée par la direction régionale.
En effet, le nouveau directeur régional adjoint en charge de la performance sociale, tente d’écourter les débats et l’expression des Délégués du Personnel en répétant « question suivante, question suivante », rendant tout débat impossible.
De surcroit, le représentant de la direction se contente de lire des réponses pré rédigées et n’a, visiblement, aucune marge de manoeuvre pour prendre des décisions.
La direction ne peut pas limiter en amont la durée d’une instance représentative du Personnel.
La réunion des Délégués du Personnel est instaurée pour porter les réclamations et débattre sans limitation de temps.
Afin de favoriser le bon dialogue social et une bonne synergie entre services, les Délégués du Personnel demandent la tenue d’une réunion de bonnes pratiques DP et réclament que la présente déclaration soit annexée aux réponses DP de septembre 2018.

Il est à noter que la CFE-CGC qui s’était associée à cette déclaration en suspension de séance s’est ravisée en pleine instance sans doute parce qu’il ne faudrait fâcher …

HOROQUARTZ

Depuis le 1er juillet, la vitesse est limitée à 80 km/h sur les routes nationales. Les Délégués du Personnel CGT ont demandé une correction des temps de trajet sur l’outil Horoquartz.
Réponse DR : Le DRAPS (nouveau DRH) reconnaît que les délais de trajet sont rallongés mais refuse toute modification dans l’outil pour le moment.

OFFRES D’EMPLOI ILLÉGALES

Pour faire suite à l’analyse de juillet 2017, la direction générale devait à nouveau mesurer le taux d’offres non conformes au sens du cadre légal début juillet 2018. Les Délégués du Personnel CGT ont demandé à la direction les résultats de ses investigations.
Réponse DR : La direction réfute les chiffres de la CGT et répond que seules 9% d’entre elles sont illégales les autres étant simplement non conformes.
Commentaire CGT : Nous avons eu droit à une leçon car les chiffres que nous avançons dégraderaient l’image de Pôle emploi. La direction n’a pas besoin de la CGT pour dégrader l’image de PE, elle sait très bien le faire toute seule !
La CGT ne peut pas se satisfaire d’avoir « seulement » 9% d’offres illégales : c’est 9% de trop ! Qu’elles soient illégales ou non conformes, elles auront un impact sur l’ORE et les sanctions contre les demandeurs. Le DG a fait le pari du quantitatif sur le qualitatif ce que nous dénonçons et nous réclamons le rétablissement du contrôle des offres par un agent de Pôle emploi.

ACCORD OATT

Les Délégués du Personnel CGT ont demandé à la direction s’il existe un nouvel accord OATT à l’agence de Tours 2 Lions qui oblige les agents à se justifier sur un débit de 7 heures.
Réponse DR : La direction confirme que les agents ont jusqu’au 31/12 pour régulariser leur compteur, qu’aucune pression ne doit être faite et que le service RH ne demande pas aux ELD de lui rendre compte de l’état des compteurs.
Commentaire CGT : Les DP CGT regrettent que certaines ELD n’aient pas la même empressement pour les demander aux
collègues qui écrêtent de penser à récupérer leurs heures ou de quitter les agences après 18 heures.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Les Délégués du Personnel CGT ont alerté à plusieurs reprises la direction sur les troubles ophtalmologiques liés à un travail intensif sur écran et avaient demandé qu’un ergonome soit missionné sur le sujet. En bonne intelligence, l’agence de Joué Les Tours a mis en place une sensibilisation sur le travail sur les écrans avec l’association de Prévention de Santé au Travail d’Indre et Loire. Les Délégués du Personnel CGT réclament la généralisation de cette pratique dans toutes les agences de la région.
Réponse DR : La direction entend notre alerte et veut missionner le CHSCT sur ce sujet important.
Commentaire CGT : La CGT rappelle que les Délégués du Personnel sont également compétents en matière de conditions de travail. A suivre.

RETRAITE PROGRESSIVE

Une modalité de la CARSAT permet de prendre une fraction de sa retraite en contre partie d’un temps partiel. Les Délégués du Personnel CGT ont demandé à la direction comment doivent faire les agents, privés et publics, pour pouvoir en bénéficier.
Réponse DR : La direction demande un peu de temps pour investiguer la question.

RECOURS CRPLC

Les Délégués du Personnel CGT exigent que le recours de monsieur T. soit étudié en CPLRC conformément à l’article 16 de l’accord classification et à l’article 4 du RI de la CPLRC.
Réponse DR : La direction refuse au titre de l’article 16.2 et considère que nous avons une mauvaise interprétation de l’article.
Commentaire CGT : Pour la CGT, le débat doit avoir lieu en local. En jugeant en amont de la compétence des membres de la commission, la direction est juge et partie. Elle a en réalité peur que les organisations syndicales encouragent les recours. 68 d’entre vous en ont fait un et la direction en a rejeté arbitrairement 60 estimant qu’ils n’étaient pas recevables.
Nous vous conseillons de mettre la CGT en copie de vos demandes car elles doivent toutes être étudiées. Nous n’en resterons pas là et regrettons que les signataires de la classification aient une fois de plus fait preuve d’un silence absolu sur un accord qu’ils ont signé et qui est bafoué en toute impunité par la direction.

COMPTES RENDUS DES RÉUNIONS QVT

Les Délégués du Personnel CGT ont été interpellés par des agents qui ne comprennent pas pourquoi les comptes rendus des réunions d’expression n’ont pas été présentés à l’ensemble des collectifs des agences. Les Délégués du Personnel CGT ont réclamé qu’il en soit fait une présentation à l’ensemble des agents ce qui va dans le sens de l’engagement oral du directeur adjoint.
Réponse DR : La direction demande un peu de temps pour investiguer la question.
Commentaire CGT : La CGT a alerté la direction sur les reproches qui peuvent parfois être faits aux animateurs des réunions
concernant le contenu des comptes rendus.

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE RÉNOVÉ

L’agence de Saint Pierre Des Corps a tenté de supprimer le SARC indemnisation au mépris des engagements pris par la directrice adjointe de ne pas retirer les GDD de l’accueil. Outre le fait que cette dernière n’a pas répondu à notre message, les Délégués du Personnel CGT considèrent que cette suppression est la preuve d’une charge supplémentaire, que la décroissance des GDD est une ineptie et réclament le maintien de TOUS les SARC indemnisation dans les agences.
Réponse DR : La direction jure qu’il n’est pas question de supprimer les SARC indemnisation et qu’elle n’a pas validé l’organisation de l’agence de SPDC. Elle reconnaît qu’il y a bien eu une tentative mais dés qu’elle en a eu connaissance, elle a demandé le rétablissement du SARC.
Commentaire CGT : A la CGT, nous savons que faute de moyens humains, ils sont voués à disparaître. Nous ne sommes pas dupes : nous savons que leur suppression est dans les tuyaux de l’établissement et qu’elle est la conséquence de la GPEC que nous n’avons pas signée et que nous continuerons de dénoncer. Nous avons demandé à la direction de s’engager sur le maintien des SARC indem. Elle nous répond que cela fait partie de notre offre de service.

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE RÉNOVÉ

Les délégués du Personnel CGT ont demandé à la direction pourquoi avoir modifié RDVA à compter du 23/08 et retiré l’item T3949 pour l’activité ATT.
Réponse DR : La direction reconnaît des problématiques mais elle veut du recul.
Commentaire CGT : Du recul pour quoi faire et pendant combien de temps ? En attendant l’accord OATT et le code du travail sont bafoués (non respect des plages non contraintes, non respect de la pause méridienne …).
Si c’est une question d’activité, pourquoi demander du temps ? Pour la CGT, planifier l’activité du 3949 en BODOS c’est une tricherie surtout quand on sait que l’outil RDVA a servi à construire la GPEC et la pseudo décroissance des GDD.

ACCUEIL DES USAGERS

Les toilettes réservées au public à l’agence Bourges Baudens sont totalement fermées au public. La consigne a été donnée en réunion de service du 26.07.18.
Les Délégués du Personnel CGT ont demandé à la direction d’intervenir auprès des ELD pour faire respecter la note du 21.12.16 qui préconise la fermeture assortie d’une gestion des sanitaires. Il est inadmissible de refuser l’accès aux sanitaires de manière indéfectible quand des convocations à pôle emploi peuvent exiger la présence des demandeurs d’emploi sur une période de 4 heures (ateliers).
Réponse DR : La direction va investiguer et elle ne comprend pas la mécanique de l’ELD de Baudens.
Commentaire CGT : Ça tombe bien, nous non plus : rien ne peut justifier le refus d’accès aux toilettes.

CONDITIONS DE TRAVAIL DES CONSEILLERS

Les Délégués du Personnel CGT ont réclamé la limitation à 3 entretiens ESI par demi-journées. Le temps nécessaire à la validation du profil compétence du demandeur d’emploi est primordial. Les agents ne peuvent réaliser correctement cet acte métier dans le temps qui leur est imparti et ont le sentiment de le bâcler.
Réponse DR : La direction a conscience qu’il s’agit d’un grand changement mais elle n’a pas l’intention de modifier quoique ce soit.
Commentaire CGT : Pour la CGT, si la durée des entretiens n’est pas rallongée, l’outil ne sert à rien. Cette organisation est
maltraitante non seulement pour les conseillers qui ne peuvent pas faire leur travail et pour les usagers pour lesquels le service n’est rendu qu’à moitié.

ARTICLE 28.1 DE LA CCN

Les Délégués du Personnel CGT ont demandé à la direction d’indiquer quels sont les motifs qui peuvent légitimer un refus de renouvellement d’un congé sans solde et quels accompagnements sont prévus pour les collègues en congés sans solde lors de leur réintégration éventuelle.
Réponse DR : C’est au cas par cas en tenant compte du plafond d’emploi. L’accompagnement prévu est celui du retour après une longue absence. Le DRAPS nous indique que le collègue qui réintègre PE doit être accueilli et accompagné.
Commentaire CGT : C’est la réponse officielle mais dans les faits nous savons que ça se passe différemment. Très récemment
une collègue en congés sans solde a sollicité la directrice régionale pour avoir un entretien pour un renouvellement de 6 mois. Après lui avoir fixé un rendez-vous cette dernière a fait annuler le RDV et a refusé de la recevoir. La collègue a démissionné…Une anticipation sur les suppressions de postes à venir ?
Depuis le changement de direction, la CGT est très inquiète quant aux méthodes de management !

QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL

Les Délégués du Personnel CGT ont demandé si le fait qu’une DAPE contraigne un agent non volontaire à se rendre à une réunion sur « l’agence 2022 » à Paris favorise le bien vivre ensemble prôné par l’article 3.1 de l’accord QVT.
Réponse DR : Cela fait partie des marges de manœuvre du DAPE et le collègue doit s’arranger avec lui/elle.
Commentaire CGT : Sauf que si nous posons la question, c’est qu’il n’ y a pas eu d’arrangement possible, la DAPE en question ayant affirmé « c’est moi qui décide ». Pour la CGT, il s’agit d’une maltraitance institutionnelle et nous dénonçons ce mode de management par la terreur.

PERMUTATION ENTRE COLLÈGUES

En juin dernier, les délégués du Personnel CGT ont interpellé la direction sur la situation de 2 collègues ayant fait une demande de permutation sur le bassin orléanais. Elle s’était engagée à leur donner une réponse en septembre mais ils n’ont aucune nouvelle. Les Délégués du Personnel CGT ont réclamé le respect de l’engagement pris en séance.
Réponse DR : La réponse sera donnée après la CPLU du 21/09/18.

Y A T’IL UN PILOTE DANS L’AVION ?

Après le meilleur pâtissier et les parties de pétanque au bord de l’eau cet été, l’agence tout risque s’est invitée dans les agences de la DT Loire et vignes. A quand Walking Dead ? La direction fait un effort particulier en termes de communication (création de films, « dress code » pendant le mondial, jeux en tout genre…) pour tenter de masquer la dégradation du service. Les Délégués du Personnel CGT demandent que Pôle emploi se recentre sur les missions qui sont les siennes.
Que dirait la directrice régionale si on lui demandait de se déguiser en Wonder woman pour vanter la convention tripartite ?`
Nous avons passé une vidéo en instance qui parodie la série l’agence tout risque pour vanter la méthode de travail dite agile.
Réponse DR : La direction adhère car ce sont des nouvelles méthodes de travail qui permettent d’avancer mais regrette les anglicismes utilisés.
Commentaire CGT : La CGT, n’adhère pas et ne voit pas l’intérêt de cette vidéo. Pôle emploi doit se recentrer sur ses missions qui sont l’accompagnement, l’indemnisation et l’intermédiation. Les agents ont besoin de retrouver du sens à leur travail et la direction croit qu’en créant des activités ludiques elle va créer une cohésion des équipes mais dans la majorité les agents n’adhérent pas. On supprime les SARC indemnisation mais on trouve du temps pour faire des choses qui ne servent à rien !
Nous avons rappelé qu’une circulaire de 2016 impose un devoir d’exemplarité des services publics concernant la langue française.

RECLAMATIONS INVIDIVIDUELLES

Le mois dernier les Délégués du Personnel CGT ont demandé que les frais de déplacement de 2 collègues de Gien, obligées d’aller travailler à Aubigny et Montargis pour des raisons médicales, soient remboursés par l’Établissement ainsi que la prise en compte de leur temps de trajet. Si la direction a accepté la prise en charge des frais de déplacement, elle devait étudier la demande de la CGT quant aux temps de trajet. Sans nouvelle, les Délégués du Personnel CGT ont réitéré leur réclamation.
Réponse DR : Là encore, la direction demande du temps pour investiguer.
Commentaire CGT : Cela fait plus d’un mois que les DP CGT ont porté la réclamation de nos collègues mais la direction avait d’autres priorités.

RECLAMATION INDIVIDUELLE

L’article 29.1 de la CCN octroie un congé exceptionnel de 2 jours pour le décès d’un ascendant ou descendant du conjoint d’un agent or les articles L 3142-4 et L 3142- 5 du code du travail prévoient 3 jours de congés en cas du décès du beau-père ou de la belle-mère d’un salarié. Dans la mesure où le code du travail est plus favorable que la CCN, les Délégués du Personnel CGT réclament l’attribution d’une journée supplémentaire pour madame B . suite au décès de son beau-père.
Réponse DR : La direction accorde la journée supplémentaire à notre collègue.
Commentaire CGT : La loi a changé depuis le 8 aout 2016 mais Pôle emploi n’a jamais communiqué sur le sujet. Si vous êtes de la situation de notre collègue et que vous avez droit à un 3ème jour, contactez la CGT nous vous aiderons à faire rétablir vos droits.

RECOURS INDIVIDUEL

Résidente à Bourges, une collègue d’Aubigny-sur-Nére, a bénéficié en 2017 d’une journée hebdomadaire de travail de proximité. Sa demande pour l’exercice 2018 lui a été refusée. Afin de favoriser la révision de ce refus, un collègue a retiré sa propre demande.
Les Délégués du Personnel CGT ne comprennent pas les raisons pour lesquelles ce recours n’a toujours pas été réétudié alors qu’au mois de mai 2018 un engagement oral avait été donné par le DRH.
Réponse DR : Le DRAPS a besoin d’investiguer la question et donnera sa réponse ultérieurement.
Commentaire CGT : La CGT ne lâchera pas cette affaire.

 

Prochaine réunion des Délégués du Personnel : le 11 octobre 2018
Si vous avez des questions / réclamations, adressez-vous à la CGT
La délégation CGT
Marie-Françoise BOURGEOIS Marie HUALDE
Chrystèle CHARRET Boualem BOUAKKAZ
Hervé COLAS Bruno MUNGUIA

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.