Compte rendu DP du 8 janvier 2019

Les réponses de la direction à vos questions portant sur le respect de l’accord OATT, les conditions de travail, Horoquartz…

Respect de l’article 5 de l’accord OATT national

Le mois dernier, les délégués du personnel CGT ont alerté la direction sur le fait qu’une grande majorité des agents d’Orléans sud ne pouvaient pas prendre leur pause méridienne prévue faute d’effectifs suffisants et de temps pour exercer leurs missions dans les délais qui leur sont impartis, et ont demandé ce qu’elle entendait mettre en place pour qu’ils bénéficient de leur droit à la pause méridienne tout en exerçant leur activité auprès des usagers dans des conditions normales.

La direction s’est contentée de rappeler son attachement au respect de l’accord OATT et notamment au respect de la pause méridienne par les agents mais n’a pas répondu à notre question.

Les Délégués du Personnel CGT réclament une réponse à leur question : qu’allez-vous mettre en place pour respecter l’accord OATT national et permettre aux agents de bénéficier de leur pause méridienne de 45 minutes ?

Réponse DR : nous sommes très attachés au respect des accords La directrice territoriale déléguée du Loiret présente nous affirme qu’elle va y remédier…

Commentaire CGT : les DP CGT continueront à dénoncer l’irrespect des accords à partir d’éléments factuels en effectuant régulièrement une surveillance des enregistrements des entrées/sorties du Personnel comme le prévoit l’Art. 6 de l’accord OATT National.

Panneaux syndicaux à Bourges et respect de l’art. 2142-3 du Code du Travail

Le mois dernier, le déplacement des panneaux syndicaux de l’agence Bourges Baudens – sans aucune concertation avec les Organisations Syndicales – a fait l’objet d’une question commune lors de la réunion des Délégués du Personnel. La réponse de l’établissement est la suivante : « la DAPE veillera à ce que tous les panneaux syndicaux soient visibles ».

Pour rappel, l’Art. L2142-3 du Code du Travail stipule : « L’affichage des communications syndicales s’effectue librement sur des panneaux réservés à cet usage, distincts de ceux affectés aux communications du comité social et économique. Un exemplaire des communications syndicales est transmis à l’employeur, simultanément à l’affichage. Les panneaux sont mis à la disposition de chaque section syndicale suivant des modalités fixées par accord avec l’employeur »,

A ce jour, aucune Organisations Syndicales n’a été consultée sur le changement de positionnement des panneaux syndicaux.

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction le respect de l’article du Code du Travail précité et exigent que les décisions autoritaires et unilatérales appelées « maladresses » ne se renouvellent plus dans cette agence.

Réponse DR : le nouvel emplacement a été choisi sur proposition d’un groupe de travail. Un mail a été adressé aux organisations syndicales le 28/12/18 pour leur demander de faire des propositions.

Commentaire CGT : cette réponse ne nous satisfait pas et nous demandons qu’il soit écrit que les panneaux ne doivent pas être déplacés sans l’accord des organisations syndicales. La direction doit assumer ses responsabilités et recadrer la DAPE qui avait été alertée sur ce point par le groupe de travail mais elle a clairement indiqué qu’elle s’en fichait. La direction finit par indiquer qu’elle va rappeler les règles. La CGT demande un écrit prouvant que la DAPE a enfreint le droit syndical. S’il y avait une cave à Bourges Baudens nul doute que c’est l’emplacement qu’elle aurait choisi !

Pôle appui Bourges Baudens et accord OATT

Au mois de novembre, les Délégués du Personnel CGT ont alerté la direction sur la situation du Pôle Appui de Bourges Baudens (question n°16) : départ en retraite et changement d’affectation sur un poste en GDD pour les 2 agents titulaires et départ du CDD en poste depuis 18 mois au 30.12.18.

A ce jour, aucun poste n’a été remplacé, et « l’organisation mise en place » et imposée en réunion de service consiste à désigner d’office les collègues qui arrivent habituellement les premiers à l’agence comme devant effectuer le tri et la répartition du courrier.

Les Délégués du Personnel CGT demandent une fois de plus à la direction que des postes de titulaires soient créés et le respect strict de l’accord OATT.

Réponse DR : c’est le résultat d’Opéra 2. Bourges Baudens est à la cible et n’est pas en sous effectifs.

Commentaire CGT : cette réponse n’est pas entendable, la direction ne peut pas supprimer un service entier comme elle l’entend alors qu’avec l’OSSPP la cible était de 2 agents et que le comité d’établissement n’a pas été consulté sur cette nouvelle organisation. De plus, les DP CGT estiment que la DAPE fait preuve d’abus de pouvoir en « réquisitionnant » d’office des agents à 8h20 pour ouvrir le courrier et elle bafoue l’accord OATT.

Dysfonctionnement d’Horoquartz

Le compteur Horoquartz « débit-crédit » de notre collègue Mme MC a cessé de fonctionner du 1er au 31.12.2018. et elle s’en est inquiétée auprès de son directeur. La DR a répondu laconiquement que « le problème venait de la DG… »

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction de leur livrer une réponse plus étayée : pourquoi est-elle la seule agente de St Cyr concernée ? Pourquoi n’a-t-elle pas été prévenue de ce dysfonctionnement ?

Réponse DR : nous avons informé le réseau de ces dysfonctionnements le 18/12 et nous n’avons aucune explication sur le phénomène. 3 régions ont été impactées.

Commentaire CGT : les DP CGT invitent les agents à leur faire remonter les anomalies dont ils auraient été victimes.

Santé au travail à Aubigny sur Nère

L’enquête du 19.09.2018 du CHSCT, relative à une situation d’incidents répétés ayant révélé un risque grave (art L236.7 du Code du travail) à l’Agence d’Aubigny sur Nère, a mis en lumière la nécessité de mettre en place un accompagnement extérieur permettant de faciliter les relations interpersonnelles dans cette agence.

Les délégués du personnel CGT, interpellés par plusieurs de leurs collègues, demandent à la direction qu’un bilan de cet accompagnement soit présenté au collectif, et que les solutions proposées pour remédier à ce malaise du personnel soient clairement évoquées.

Commentaire CGT : la direction se retranche derrière la notion de « secret médical » en invoquant le fait que les entretiens ont été menés par un psychologue clinicien … et ne répond pas, une fois de plus, à la question légitime des agents ! Les DP CGT ont rappelé qu’ils représentent le personnel et ont redemandé un bilan et les solutions envisagées : la direction bredouille qu’elle n’a pas encore connaissance du bilan…

Respect de l’article 5§3-3 de la CCN

Le mois dernier, les délégués du personnel CGT ont alerté la direction sur la difficulté des CDD sortis depuis moins de 6 mois de postuler via la BDE qui ne diffuse que les offres non pourvues.

La direction a répondu en faisant une interprétation restrictive de l’article 5§3-3 de la CCN en indiquant que les appels à candidature sont dans un premier temps portés à la connaissance de l’ensemble des agents de Pôle emploi dans SIRHUS et la Bourse des Emplois et ensuite, et uniquement en l’absence de pourvoi en interne, les offres externes sont désormais diffusées par le biais du Portail de recrutement externe exclusivement, disponible sur le site institutionnel www.pole-emploi.org.

Les délégués du personnel CGT dénoncent cette réponse restrictive de l’article 5 §3-3 de la CCN. La direction peut-elle nous fournir l’avis de la CPN51 seule compétente quant à l’interprétation des dispositions de la CCN ?

Réponse DR: nous maintenons notre réponse du mois dernier ….

Commentaire CGT : et nous nous rappelons que la direction ne respecte pas la CCN ! Les défaillances de SIRHUS ne doivent pas être le prétexte ! Pour rappel, la DR a décidé de ne plus envoyer la liste des postes par courrier aux anciens CDD qui le demandaient … pour des raisons de coût d’affranchissement élevé. Les DP CGT demandent à ce que les personnes concernées reçoivent les listes par mail.

Evolution de carrière et promotions

Le mois dernier, les délégués du personnel CGT ont demandé quelles mesures la direction envisageait de prendre en faveur des collègues ayant les plus bas salaires de l’établissement. La réponse écrite « La Direction porte toujours un regard attentif aux salaires les plus bas à l’occasion des opérations de promotion » ne répond pas à notre question.

Les délégués du personnel CGT réclament une réponse en séance à leur question.

Réponse DR : cela relève de la négociation collective au niveau national… Les plus bas salaires à Pôle Emploi dépassent le smic de 493 euros bruts…

Commentaire CGT : dégagez, il n’y a rien à voir … Pour un peu, on nous dirait que les agents sont trop payés … les DP CGT dénoncent, une fois de plus le ralentissement des carrières induit par la classification et rappellent leur attachement à un déroulement de carrière automatique.

Badgeages

Le mois dernier les délégués du personnel CGT ont demandé à la direction d’indiquer les raisons qui justifient qu’un service civique débadge à 17h20 et la direction a répondu que des investigations étaient en cours.

Les délégués du personnel CGT réclament en séance le résultat des investigations de la direction.

Réponse DR : le jeune engagé volontaire a débadgé 5 minutes trop tard car il termine normalement à 17h15.

Commentaire CGT : la CGT s’interroge sur la mission de ce jeune de 16h45 à 17h15. Les services civiques sont en accompagnement des demandeurs et leurs horaires de travail doivent être en cohésion avec les horaires d’ouverture et de fermeture des agences.

Sirhus

Les délégués du personnel CGT ont été alertés par des agents qui rencontrent des difficultés pour s’inscrire sur les sessions de formations via l’outil SIRHUS. Ils sont invités à s’auto inscrire sur la cession de leur choix mais l’inscription est pour bon nombre d’entre eux mission impossible.

Les délégués du personnel CGT demandent à la direction ce qu’elle entend mettre en œuvre pour que les collègues puissent s’inscrire afin de suivre les formations prévues.

Réponse DR : il y a eu quelques bugs au début mais l’outil fonctionne et les agents peuvent s’inscrire aux formations. Le e-learning est toujours possible.

Commentaire CGT : nous avons cité des exemples prouvant le contraire et une fois encore la CGT déplore qu’un outil soit mis en place sans réelle formation. Nous rappelons que le e-learning n’est pas une formation !

Egalité de traitement

Les délégués du personnel CGT ont constaté que certaines agences refusent d’adresser les bulletins de salaire et les tickets restaurant aux agents absents (mission, délégation …) afin de faire des économies d’affranchissements. Les délégués du personnel CGT dénoncent cette situation mesquine et réclament une procédure unique et équitable dans la région CVL afin que TOUS les collègues reçoivent lesdits documents en temps et en heure.

Réponse DR : les bulletins de salaire sont quérables et nous ne sommes pas obligés de les envoyer aux agents. Nous le faisons pour les agents en mission et les absences de longues durées (à partir d’un mois).

Commentaire CGT : les délégués du personnel CGT ont apporté la preuve que, selon le type d’absence et l’appartenance syndicale, tous les agents ne sont pas logés à la même enseigne. Nous exigeons transparence et équité ce qu’a promis la direction. A suivre. ..

Comme d’habitude…

La nouvelle version informatique 2018 SI4 a généré des dysfonctionnements tant en matière d’indemnisation que de placement. Par exemple, la synthèse prestations financières donnait un message d’anomalie, la fonction pour la quotité saisissable ne fonctionnait pas, les lettres chèques ont été bloquées … Pire, les éléments bancaires de certains DE sont remontés à tort sur d’autres DE et il a été constaté des obligations d’ORE sur les DE en catégorie 4 et 5 !

Non seulement les agences ont été fermées la journée entière pour une présentation de la version d’une heure et demie mais son déploiement a généré comme d’habitude des anomalies pouvant avoir de graves répercussions pour les usagers et générateurs de stress pour les agents.

Les délégués du personnel CGT dénoncent tous les défaillances informatiques et demandent à la direction de s’assurer de la bonne sécurisation des nouvelles versions avant leur déploiement.

Commentaire CGT : une fois de plus, les DP CGT dénoncent la précipitation avec laquelle sont menés les déploiements. La course au changement est épuisante pour nos collègues qui doivent endurer une formation au rabais, une mise en place qui dysfonctionne, un temps imparti disproportionné lors des entretiens.

Stage de préparation à la retraite

En novembre 2018, la direction s’était engagée à effectuer les démarches afin de savoir si la formation départ à la retraite pouvait être dispensée en région CVL. Aujourd’hui des agents proches de la retraite s’interrogent légitimement sur ce dispositif et n’ont aucune réponse de la part de la DR malgré des liens RH.

Les délégués du personnel CGT demandent qu’une réponse soit apportée en séance sur cette formation.

Commentaire CGT : une réunion au campus ouest a eu lieu le 9 Janvier : nous attendons une réponse de l’établissement actualisée !

Prime au pouce en l’air ?

Les délégués du personnel CGT vous transmettent le mail reçu d’un conseiller : « J’en ai assez de recevoir des messages de collègues d’autres régions que je ne connais pas qui me sollicitent pour « liker » leurs initiatives. Comment ont-ils récupéré mon nom sachant que je n’ai fait partie d’aucun groupe de travail ? Comment dois-je faire pour cesser d’être importuné par ce type de courriel me demandant de vanter les hashtags et idées des uns et des autres ? De plus, je m’interroge sur cette pratique : existe-t-il une prime au nombre de pouces levés ? »

Les Délégués du Personnel CGT vous demandent quelle réponse vous pouvez lui apporter.

Réponse DR : nous investiguons et avons fait remonter le problème à la DG.

Réclamations individuelles

Les délégués du personnel CGT ont porté la réclamation de 2 collègues. Au regard de toutes les activités qu’elles exercent et de leurs compétences mises en œuvre, les délégués du personnel CGT ont réclamé une reconnaissance de leur travail par l’attribution d’un nouvel échelon.

Réponse DR : le rattachement et la transposition sont conformes à la nouvelle classification.

Commentaire CGT : en l’espèce, nos collègues n’ont pas fait un recours classification mais un recours promotion … C’est la preuve que la direction n’a pas lu la question et cela montre le peu de considération qu’elle porte aux recours légitimes des agents.

JRTT

Une fois de plus, la journée de solidarité a été déduite du compteur RTT sans concertation avec les agents dès le début de l’année 2019 et en total irrespect avec l’accord OATT (Article 3- 4). Les délégués du personnel CGT exigent que cette pratique arbitraire cesse.

Réponse DR : cette question a déjà été posée l’année dernière … la représentante de l’établissement nous fait lecture de l’article 3-4 … et nous en donne l’explication.

Commentaire CGT : les DP CGT lui font remarquer que l’imputation de la RTT se fait en novembre….. La direction réserve sa réponse…pour des questions qui n’ont pas été préparées !

Horoquartz et accès aux données personnelles

Quand les gestionnaires du service RH posent à la place d’un agent des jours enfants malades, ce même agent n’a aucune trace de ces jours posés à sa place et peut penser même qu’il lui reste encore des jours alors qu’il a épuisé ses droits ! Dans cette mouvance d’autonomie soit disant toujours plus grande des agents, pourquoi un agent n’a-t-il pas totalement accès à ses données personnelles sur son compte horoquartz ? Pourquoi un gestionnaire de la DR a t-il plus d’information sur le compteur d’un agent que l’agent lui-même ?

Les délégués du personnel CGT demandent que toutes les données individuelles d’Horoquartz soient accessibles à chaque agent, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Réponse DR : les jours « enfant malade » ne sont pas un droit et les agents ont accès aux jours posés.

Commentaire CGT : la direction fait preuve de mauvaise foi car ces jours sont prévus par l’article 29-2 de la CCN et nous avons fait la démonstration que l’agent n’a aucune visibilité si c’est le service RH qui pose les jours. La direction promet que cela ne se produira plus. La CGT vous invite à faire preuve de vigilance sur ce sujet et si vous rencontrez des difficultés contactez-nous pour faire rétablir vos droits.

Reporting à Orléans Loire

La directrice d’agence d’Orléans Loire demande à chaque conseiller de faire un reporting régulier sur les activités de chacun à son responsable d’équipe (VSI, Prépa compétences etc….). Elle s’appuie sur l’argument fallacieux : « cela permet aux responsables d’équipe d’avoir une vision globale sur l’activité de l’agence « .

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction sur quels arguments fondés la directrice d’Orléans motive cette injonction à chaque conseiller ?

Réponse DR : cela est fait pour aider le conseiller dans sa pratique et accompagner les conseillers en difficulté par rapport à telle ou telle prestation. Il ne s’agit nullement d’un bâtonnage ou d’un contrôle de ce que prescrit le conseiller.

Commentaire CGT : c’est évidemment une mise sous pression par le manager de l’ensemble des conseillers. En pratique dans cette agence, il faut faire du chiffre à tout prix et nul besoin de voir le demandeur d’emploi pour l’envoyer en prestation ! Devant ces arguments la Direction fera un rappel à l’ordre sur la co-construction obligatoire du diagnostic avec le DE lors d’un entretien (physique ou téléphonique).

Droit à l’image

Les délégués du personnel CGT demandent de quel droit la directrice d’agence d’Orléans Loire prend des photos de son collectif et à quels fins ?

Réponse DR : nous allons faire un rappel de la conduite à tenir et de l’obligation de demander l’accord écrit des collègues à photographier avant toute photo.

« Animation » des réunions à Orléans

En décembre dernier la directrice d’agence animait une réunion d’agence quand soudain … la sonnerie d’un téléphone a retenti un court instant dans l’assistance. Cela a déconcentré la dape qui a immédiatement pris à partie l’agent suspect de cette honteuse perturbation devant l’ensemble du collectif ! Elle l’a même menacée de la faire venir dans son bureau !

A ce stade les délégués CGT demandent si la dape considère son environnement de travail comme une école où elle serait la directrice ou comme un lieu de travail entres adultes et professionnels de l’emploi ? A la réunion de service suivante, cette dape a commencé par faire un rappel quant à l’extinction de son téléphone en réunion comme un parent le fait à ses enfants, rajoutant même qu’il n’était pas possible pour les agents d’aborder des sujets non prévus autrement dit : « écoutez ma bonne parole et taisez-vous ! »

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction si elle considère ces agissements comme un acte managérial digne dans notre établissement ?

Réponse DR : C’est quand même un minimum de courtoisie d’éteindre son téléphone ! Pour le reste c’est parole contre parole avec la dape.

Commentaire CGT : nous sommes devant un manager faisant preuve d’autoritarisme faute de professionnalisme.

30 000 euros de chauffage à Orléans Loire

Il avait été prévu d’investir 30 000 euros de travaux à Orléans Loire pour la remise en état de fonctionnement correct du système de chauffage de cette agence. Malheureusement, il fait encore très chaud dans certains bureaux alors que dans le même temps, la température est trop basse dans d’autres bureaux !

Les délégués du personnel CGT demandent à quoi ont servi ces 30 000 euros et pourquoi les maux d’hier perdurent aujourd’hui encore ?

Réponse DR : on a fait ce qu’on pouvait avec les 30 000 euros et c’est vrai que tout n’est pas réglé.

Commentaire CGT : la CGT a rappelé l’engagement du président du CHSCT concernant l’ouverture de cette agence et la remise en état du chauffage promise à l’époque. Au final, les 30 000 euros sont partis en fumée…

Repas de noël et convivialité à Orléans Loire

Un repas de noël a eu lieu dans chaque structure ou service de Pôle emploi. Ce repas constitue souvent un moment de convivialité partagé par une grande majorité de collègues. A l’agence d’Orléans Loire, malheureusement ce ne fut pas le cas. En effet plus de la moitié des collègues a décidé de ne pas y aller !

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction ce qu’elle pense de cet état de fait et de la qualité de vie au travail dans cette agence ?

Réponse DR : entre les formations et tous les collègues ayant posé une journée de congé ce jour-là, quasiment tous les collègues restant sont venus !

Commentaire CGT : la CGT a demandé si la direction s’était posée la question de savoir pourquoi autant de collègues avaient posé 1 jour de congé pile le jour du repas de noël en pleine semaine ! La réponse est simple pourtant : pour ne pas avoir à partager un moment de convivialité avec la dape !

Utilisation de 2000 euros pour l’ouverture de l’agence d’Orléans Loire

Lors d’un séminaire, le DT du Loiret a promis 2000 euros pour l’ouverture de l’agence d’Orléans Loire.

Les délégués du Personnel CGT demandent à quoi ont servi ces 2 000 euros ?

Réponse DR : c’est la dape qui fait ce qu’elle veut. Cela a servi en partie à financer un séminaire et d’autres choses …

Commentaire CGT : il s’agit d’argent public et un minimum de transparence sur son utilisation paraît obligatoire.

Que sont devenus Alloform et les agents qui y travaillaient ?

Un service en soutien aux collègues en agence a été créé pour les problématiques touchant à la formation : Alloform. Des collègues travaillant en agence allaient ponctuellement mais de manière régulière assurer des permanences à Alloform. Depuis le 1er Janvier, ce service a, a priori disparu !

Les délégués du personnel CGT demandent à la direction : 1) Quelle communication a été faite au réseau ? 2) Quid du soutien au réseau sur des problématiques en lien avec la formation a/c du 1er janvier 2019 ? 3) Comment la fin du service Alloform a-t-elle été annoncée aux collègues qui assuraient cette mission ?

Réponse DR : une communication a été faite au réseau. Un référent formation est en place dans chaque agence et aujourd’hui la formation est moins complexe qu’hier. Pour les collègues qui se rendaient sur cette plateforme, dès octobre ils étaient informés de la disparition de ce « service ».

Commentaire CGT : c’est une réponse de technocrate ignorant les problématiques de formation en agence. Quant à la soit disant information faite à tout le personnel et aux collègues qui assuraient une permanence sur cette plateforme, encore un gros mensonge ! Une direction qui se moque complètement des conseillers et qui ose prôner le « pari de la confiance »

 

La Délégation CGT

Marie-Françoise Bourgeois Marie Hualde

Chrystèle Charret Boualem Bouakkaz

Hervé Colas Bruno Munguia

Prochaine réunion des Délégués du Personnel : le 8 février 2019

Si vous avez des questions/réclamations, n’hésitez pas à nous contacter

Ce sont nos luttes qui ont construit nos droits. Ne restez plus solitaires et devenez solidaires. CéGéTez-vous http://pecentre.reference-syndicale.fr

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.