Compte rendu DP du 10 mai 2019

Les réponses de la direction à vos questions posées par vos représentants du personnel CGT

 

 

CONDITIONS DE TRAVAIL A ARGENTON SUR CREUSE

Les délégués du personnel CGT demandent à la direction ce qu’elle compte mettre en place suite au courrier d’un collectif d’Argenton sur Creuse et aux témoignages exprimés.

Réponse DR : La direction régionale affirme qu’elle prend ce dossier « très au sérieux » et qu’elle est « en cours de recueil » des témoignages et des expressions de chacun.

Commentaire CGT : Les délégués du personnel CGT, seuls, ont souligné des dysfonctionnements que nous jugeons graves, dans la gestion du collectif d’Argenton. Nous rappelons que les écrits d’une majorité d’agents de ce site ont été adressés aux organisations syndicales et que, de ce fait, nous ne pouvions rester inertes. Avec les agents concernés, nous réfléchirons au meilleur soutien et accompagnement que nous pourrons apporter en réponse à la souffrance exprimée.

STAGE RETRAITE

De nombreux collègues souhaitent effectuer un stage de préparation à la retraite. Les délégués du personnel CGT demandent à la direction de d’organiser cette formation au plus vite.

Réponse DR : Cela est prévu pour le dernier quadrimestre 2019.

DÉPLACEMENT EN TRAIN DES AGENTS DE POLE EMPLOI

La note du DRA contraint les agents à avancer les frais d’achat des billets de train en raison de l’incapacité du prestataire à connaitre les tarifs. Les délégués du personnel CGT dénoncent cette pratique et exigent que l’établissement prenne en charge les réservations comme cela se pratiquait auparavant.

Réponse DR : La SNCF ne gère plus que les lignes nationales et les lignes régionales on été transférées aux régions. La direction ne dégagera aucune ressource car ce serait trop lourd à gérer d’autant qu’elle a une convention avec un prestataire.

Commentaire CGT : Sauf que le prestataire en question ne gère pas les lignes régionales et que la Région Centre est particulièrement impactée…. Les DP CGT ont rappelé qu’il existe malheureusement des travailleurs pauvres à Pôle emploi qui ne peuvent pas avancer les frais ! Avec cette procédure, les notes de frais vont augmenter alors qu’il y a déjà des retards dans les délais de remboursement. Si vous devez aller en formation et que vous ne pouvez pas avancer le montant des billets de train, contactez la CGT !

CONDITIONS DE TRAVAIL A CHINON

De nombreux collègues de l’agence de Chinon nous ont indiqué avoir des maux de dos lorsqu’ils tiennent le poste d’accueil. Les délégués du personnel CGT rappellent que l’employeur doit garantir la santé physique et mentale des salariés et demandent à la direction d’y remédier dans les plus brefs délais.

Réponse DR : La direction régionale s’est rapprochée de l’encadrement local qui a indiqué qu’aucun agent n’avait signalé de difficulté.

Commentaire CGT : Face à nos protestations, elle reconnaît que tout compte fait une personne est concernée. Les DP CGT ont dénoncé la désinvolture dont la direction fait preuve en ne prenant pas au sérieux les conditions de travail et la santé de nos collègues.

CONDITIONS DE TRAVAIL A TOURS 2 LIONS

Suite aux problèmes récurrents de chaleur dans les bureaux de l’agence, les délégués du personnel CGT réclament l’installation à minima de filtres sur les fenêtres.

Réponse DR : La direction indique que ce n’est pas prévu car c’est un système inefficace mais la hiérarchie locale a investigué et demandé l’inversion de la climatisation.

ORDRE DE MISSION DES PSYCHOLOGUES DU TRAVAIL

Les psychologues du travail sont contraints de saisir des ordres de mission pour chaque déplacement. Les délégués du personnel CGT exigent que les ordres missions soient annuels.

Réponse DR : Ce n’est pas prévu car les psychologues du travail ne se déplacent pas suffisamment pour avoir des ordres de missions permanents.

Commentaire CGT : Les DP CGT font remarquer que nos collègues psychologues ne se déplacement pas moins qu’avant et qu’ils n’avaient pas besoin de faire des ordres de missions ponctuels.

DIFFUSION DE POSTES (BDE) ET RESPECT DE LA CCN

La réponse écrite de la direction à la question 21 de la CGT du mois dernier ne correspond pas au débat en instance aussi les délégués du personnel CGT demandent à nouveau à la direction si un(e) DAPE peut modifier la dominante d’un poste après sa diffusion.

Réponse DR : La direction réaffirme qu’une « dominante emploi » décrite sur un appel d’offre diffusé par l’établissement, ne peut pas être modifiée de manière unilatérale par un DAPE.

Commentaire CGT : Dont acte. Nous continuerons d’être vigilants sur ce principe à l’avenir.

SÉLECTION INTERNE DE NIVEAU IVA

Les délégués du personnel CGT demandent à la direction d’indiquer le nombre d’agents de niveau III de la Région CVL qui ont été reçus pour aller aux épreuves orales suite aux épreuves écrites.
Réponse DR : Aucun

VIAP SUR DOSSIER

Les délégués du personnel CGT demandent à la direction s’il y a encore des agents en attente du résultat d’une demande de VIAP sur dossier dans notre région. Dans l’affirmative, pourquoi ? Quelle était la composition du jury régional statuant sur les demandes de VIAP sur dossier de la dernière campagne pour les niveaux III ?

Réponse DR : La direction n’étant pas certaine de ses chiffres, elle préfère répondre par écrit sous 6 jours.

MALAKOFF MÉDÉRIC

Plusieurs agents nous ont informés rencontrer des difficultés de remboursement avec Malakoff Médéric. Les délégués du personnel CGT demandent à la direction d’identifier un interlocuteur référent au sein de la DR afin que les collègues puissent les contacter et qu’ils prennent éventuellement le relais.

Réponse DR : Dans 99% des cas, le service fonctionne très bien et il n’appartient pas à la direction de prendre le relais.

Commentaire CGT : Ça c’est le chiffre de la direction que la CGT réfute. Nous sommes plus de 50.000 agents et cela représente environ 500 agents dont l’établissement n’a que faire … Nous avons rappelé que les retards peuvent engendrer des difficultés financières importantes pour nos collègues.

REFUS DE DÉMATÉRIALISATION DES BULLETINS DE SALAIRE

Des collègues ont demandé à conserver leurs bulletins de salaire sous format papier via la boite fonctionnelle je-refuse-mon-bsdemat@pole-emploi.fr ou par courrier postal mais n’ont reçu ni accusé de réception ni réponse.
Les délégués du personnel CGT demandent à la direction :
– combien d’agents de la région CVL ont refusé la dématérialisation de leur BS
– de leur confirmer que leur demande a bien été prise en compte.

Réponse DR : La direction ne connaît pas le nombre d’agents ayant demandé le maintien de leur BS papier et nous indique qu’ un agent peut à tout moment demander à refuser la dématérialisation car la date butoir du 3 mai était valable pour le BS de mai.

Commentaire CGT : Soit la direction ment, soit elle s’est mal renseignée car un collègue qui a fait la demande le 14 mai a reçu une fin de non recevoir.

OBJECTIFS INDIVIDUELS

Plusieurs agents nous ont interpellés sur le déroulement de leur EPA dans lequel il leur est demandé ORALEMENT bien sûr de prescrire tant de VSI ou d’ACTIV’EMPLOI. Les délégués du personnel CGT ont dénoncé à plusieurs reprises cette dérive et demandent d’une part à la direction d’indiquer les articles de la CCN ou des différents accords qui imposent des objectifs individuels aux agents non cadres et de faire cesser ces pressions immédiatement d’autre part.

Réponse DR : La direction précise que les objectifs sont collectifs et refuse l’idée d’objectifs individuels.

Commentaire CGT : D’habitude la direction demande quelles sont les agences concernées mais curieusement pas sur cette question : preuve qu’elle sait que cette dérive existe dans la plupart des agences de la région.
Pour les DP CGT, on ne peut pas prescrire sans échanger avec le demandeur et l’accompagnement doit être adapté à la situation du DE. Nous savons le la direction a acheté des prestations donc il faut prescrire même si la prescription n’est pas adaptée ! Et après on vient nous parler d’offre de service adaptée … Prescrire pour prescrire c’est du pur « bâtonnage » !

RÉPONSE AUX RECOURS SUITE AUX NON PROMOTIONS

Les délégués du personnel CGT demandent à la DRAPS comment elle peut écrire aux agents ayant formulé un recours dans le cadre de l’article 20 §4 de la CCN « malgré vos qualités professionnelles et vos arguments, nous ne pouvons accéder favorablement à votre demande » alors qu’elle a refusé de les recevoir afin d’entendre leurs arguments.
Réponse DR : La Directrice Régionale Adjointe en charge de la Performance Sociale confirme qu’elle a étudié attentivement les recours.

Commentaire CGT : Les DP CGT ont dénoncé ce mensonge. La DRAPS n’a voulu ni nous laisser présenter les demandes étayées des collègues concernés ni même les entendre ce qui était l’usage avec les DRH précédents. De même que nous étions informés des résultats des recours, nous ne saurons pas combien d’agents auront obtenu gain de cause (s’il y en a). Ça c’est une belle preuve de bienveillance !!!

La délégation CGT

Marie-Françoise Bourgeois  /  Marie Hualde
Chrystèle Charret  /  Boualem Bouakkaz
Hervé Colas  / Bruno Munguia

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.