Compte rendu DP du 14 septembre 2017

 

Vos réponses de la Direction Régionale à vos questions de septembre : Conditions de travail, respect des textes….

C’est officiel le Directeur Régional part à la DG. Nous pensions, à tort, qu’il viendrait participer à cette dernière instance ce qui lui aurait permis de se présenter aux nouveaux élus (depuis juin 2016 !) qu’il n’a jamais rencontrés. Preuve de son (dés)intérêt pour le dialogue social et les conditions de travail du Personnel.

Les DP CGT ont demandé que madame V. Coppens Ménager (ancienne DRH et Directrice Régionale ad intérim du Pôle emploi Centre) qui le remplacera à compter du 2 octobre prochain, vienne à la prochaine réunion des DP pour présenter son programme et sa vision en termes de dialogue social et de conditions de travail des agents.

Le DRH ne peut pas s’engager pour le compte de la prochaine Directrice Régionale mais va transmettre notre requête.

Vu sa proximité avec le DGARH, la CGT sait que les yeux de la DG seront braqués sur la région centre Val de Loire.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Les DP CGT ont demandé à la direction d’indiquer les actions qu’elle entend mettre en place quant aux problèmes de santé de certains collègues de Châteauroux (colle utilisée pour la pose du linoleum ?).

Réponse DR : Le DRH n’a eu aucune remontée et conseille aux agents de faire des fiches évènements.

Commentaire CGT : Pour la CGT, le simple fait de le signaler doit suffire. Le DRH accède à notre demande et une enquête sera menée par le directeur régional adjoint.

RESPECT DES TEXTES

DISPARITION DES SARC INDEMNISATION

Les DP CGT ont rappelé que l’accueil des demandeurs d’emploi est une mission de service public issue de la loi et ont réclamé pour la énième fois le rétablissement des SARC indemnisation dans toutes les agences du bassin orléanais.

Réponse DR : La direction tente de minimiser l’absence des SARC indemnisation en affirmant que les usagers sont satisfaits et rappelle qu’il y a les mails.nets.

Commentaire CGT : Comment la direction peut elle défendre une telle (in)organisation alors qu’elle ne répond pas aux questions légitimes des demandeurs qu’elle laisse dehors ?!

SERVICES CIVIQUES

Officiellement, les services civiques à Pôle emploi ont pour mission d’accompagner les demandeurs d’emploi à l’utilisation des outils numériques et sont facilitateurs de démarches auprès des demandeurs d’emploi en situation de handicap. La réalité est toute autre : les DP CGT ont dénoncé la dérive qui consiste à laisser des jeunes engagés volontaires animer seuls des ateliers PE.fr comme à Orléans Est.

Réponse DR : Le DRH confirme que les services civiques ne doivent pas animer seuls des ateliers. Selon lui, la Dape d’Orléans Est ne connaît pas les missions qui leur sont dévolues et va lui faire un rappel.

Commentaire CGT : Pour les DP CGT, les missions de service public qui sont les nôtres doivent être rendues par du personnel formé et qualifié et les tâches réalisées au quotidien par les services civiques dépassent le cadre de leurs missions.

USAGE DU FRANCAIS

Les DP CGT refusent de recevoir des courriels en anglais et demandent le respect des textes (constitution, loi, circulaire) stipulant que la langue française est la langue des services publics et que les agents ont un devoir d’exemplarité.

Réponse DR : Un rappel sera fait.

Commentaire CGT : Pour la CGT, les courriels professionnels ne doivent pas servir à adresser des messages en anglais.

DIVERS

DROIT A LA DECONNEXION

Face à la réponse floue du mois dernier, les DP CGT ont redemandé si OUI ou NON la direction peut imposer un téléphone portable professionnel à un REP.

Réponse DR : Réponse de normand : NON on ne peut pas l’imposer mais il est très fortement conseillé pour un REP d’en avoir un par rapport à ses responsabilités.

Commentaire CGT : La CGT condamne toutes les formes de pressions exercées sur le personnel et attend toujours la copie du rappel promis par le DRH.

VISIOCONFERENCE

Si la visioconférence se fera sur la base du volontariat, alors pourquoi imposer la formation à tous les agents qui ne voudront pas utiliser cette modalité ?

Réponse DR : L’employeur a une obligation de formation vis à vis des agents et veille au développement de leurs compétences. L’agent restera volontaire quant à l’utilisation de cette modalité et il aura eu la formation qui est un plus.

Commentaire CGT : La CGT n’est pas opposée à la visioconférence à condition qu’elle ne soit imposée ni à l’usager ni à l’agent. Nous avons rappelé notre attachement aux entretiens en face à face.

FORMATION DES AGENTS

Lorsqu’un agent veut réserver un hôtel lors d’une formation, c’est « débrouille-toi » avec le guide de 23 pages…. Les DP CGT ont demandé à la direction de revoir sa copie.

Réponse DR : La direction ne voit pas où est le problème et confirme que cette procédure doit s’appliquer à tout le personnel.

Commentaire CGT : La CGT estime que dans la mesure où c’est l’établissement qui envoie les agents en formation, c’est à lui de gérer la logistique pas aux collègues qui ont autre chose à faire.

 

Suite de la réunion des Délégués du Personnel lundi 18 juillet 2017

 

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *