Compte rendu DP du 24 novembre 2017

Les réponses de la Direction à vos questions : Conditions et charge de travail, le télétravail, suppression des bornes Unidialog…

 

 Question n°1 : ACCORD QVT

L’article 5.5 de l’accord QVT prévoit une attention spécifique continue pour permettre chaque fois que cela est possible, l’affectation d’un poste de travail dédié par agent. Les délégués du Personnel CGT, très attachés aux conditions de travail des agents, réclament une fois encore la fin du nomadisme à Pôle emploi CVL.

Réponse DR : La direction mène une réflexion sur l’agence de demain pour lutter aussi contre le nomadisme. Chaque fois que cela est possible, un poste de travail est dédié à un agent.

Commentaire CGT : Les délégués du personnel CGT soulignent que dans certaines agences les agents ne travaillent jamais dans le même bureau. Nous avons déjà dénoncé le nomadisme à plusieurs reprise : la réponse est toujours la même.

Question n°2 : ACCORD OATT

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction d’indiquer si un agent en télétravail le vendredi peut terminer son activité à 15 heures conformément à l’accord OATT régional.

Réponse DR : Non car il est prévu que cette journée de télétravail dure 7h30. Le télétravail est considéré comme une activité contrainte           (cf accord OATT).

Question n°3 : TELETRAVAIL ET POSTES INFORMATIQUES

Les Délégués du Personnel CGT demandent que la direction revienne sur sa décision de supprimer un PC en contrepartie d’un portable attribué à chaque télétravailleur.

Réponse DR : C’est une décision de la Direction Générale sur laquelle nous n’avons pas de pouvoir de décision : les licences coûtent très cher.

Commentaire CGT : Les délégués du personnel CGT ont alerté la direction à maintes reprises sur ce sujet. Nous pensons que l’objectif est de vider les agences locales, un bon moyen pour « faire des économies : vider les agences des conseillers en favorisant la sous-traitance et les services à distance.

Question n°4 : TELETRAVAIL ET POSTES INFORMATIQUES

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction si le portable attribué à chaque télétravailleur a vocation à être utilisé par d’autres collègues sur site. En effet, des agents nous ont alertés sur les dysfonctionnements liés aux ordinateurs portables. En effet, un profil est créé par PC mais dans la mesure où plusieurs conseillers différents s’y connectent, ils rencontrent de nombreux problèmes informatiques les obligeant à contacter l’AD qui se retrouve surchargé.

Réponse DR : Pas de problème remonté. Il suffit de se connecter une fois au réseau avant de se connecter à domicile. Si soucis , il ne faut pas hésiter à contacter le service CRSI de la DR.

Question n°5 : BOB EMPLOI ET CHARGE DE TRAVAIL

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction d’indiquer le taux de retour à l’emploi grâce à Bob emploi en région CVL. Si le taux est difficilement quantifiable, merci de bien vouloir nous donner un nombre de demandeurs ayant retrouvé un emploi : 3 , 4 , 5 , 20 , plus ?

Réponse DR : Un retour sur ce dispositif va être fait par la DG au 1er trimestre 2018.

Question n°7 : CONDITIONS DE TRAVAIL A TOURS 2 LIONS

Les Délégués du Personnel CGT réclament la pose d’une fenêtre avec un ouvrant dans le bureau 1.06 de l’agence de Tours 2 Lions.

Réponse DR : Une étude immobilière va être menée pour cette modification

Question n°8 : CONDITIONS DE TRAVAIL A BLOIS LAPLACE

Les Délégués du Personnel CGT demandent que les agents en PST puissent avoir un bureau fermé comme ceux effectuant l’ATT.

Commentaire CGT : La direction nous indique que le problème a été réglé et que ce bureau est désormais fermé.

Question n°9 : CONDITIONS DE TRAVAIL DES GDD

Les problèmes de flux AE ont engendré de nombreux conflits informatiques, entrainant visites, contacts téléphoniques et un surcroit de mail.net. Les Délégués du Personnel CGT demandent des explications sur ces dysfonctionnements récurrents qui ont généré une charge de travail supplémentaire pour les agents.

Réponse DR : Il y a eu en septembre des problèmes de flux liés aux déclarations de situation des ETT qui ont eu un impact sur les demandes d’actualisation et d’indemnisation. A ce jour ce problème est réglé.

Commentaire CGT : Les délégués du personnel dénoncent que ce sont les demandeurs d’emploi qui en pâtissent ; le manque de ressources en agents GDD pour répondre à leurs difficultés les condamnent à subir la précarité.

Question n°10 : CONDITIONS DE TRAVAIL A CHINON

Des collègues de Chinon nous ont alertés sur les dysfonctionnements domotiques dans leur agence. En effet, les volets se ferment à 9h30 et la lumière s’éteint toutes les 10 minutes.

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction de remédier à ces dysfonctionnements.

Réponse DR : Il y a eu des coupures électriques chez EDF. Ce qui a impacté la programmation des appareils de l’agence. Un technicien est intervenu mais une nouvelle intervention est nécessaire pour reparamétrer le logiciel.

Question n°12 : E SATIS

II est demandé au conseiller de téléphoner au demandeur d’emploi qui a déclaré être mécontent de son entretien. Sachant qu’un entretien avec un demandeur d’emploi ne se déroule pas forcément dans le sens souhaité par ce dernier (prescriptions forcées projet professionnel peu réaliste, dématérialisation imposée, absence d’offres d’emploi….), les Délégués du Personnel CGT refusent de jouer les boucs émissaires d’une situation économique dont nous ne sommes pas responsables et exigent l’arrêt de ce process financé par les chômeurs eux-mêmes qui génère une charge supplémentaire pour les agents.

Réponse DR : Il est important de tout faire pour la satisfaction du demandeur d’emploi. De plus cela évite un nouveau contact de sa part soit par une visite en agence, un mail ou un appel téléphonique.

Question n°17 : NOMINATIONS DE CADRES ET CONFLIT D’INTÉRÊTS

A Argenton-sur-Creuse, les réactions physiques de certains collègues observées lors de l’enquête du CHSCT ont clairement été identifiées comme de la souffrance : ils ont évoqué une maltraitance et se sentent oppressés par la « loi du silence ».

Comme le Personnel de l’agence, les Délégués du Personnel CGT n’ignorent pas les liens entre la directrice de l’agence et le directeur territorial et nous avons de forts soupçons de conflit d’intérêts.

Nous, Délégués du Personnel CGT, exigeons que la direction régionale intervienne pour :

1- Prendre les décisions adaptées à Argenton ;

2- Pour que ces situations ne se reproduisent plus nulle part.

Partageant l’analyse des causes, l’affaire ne devrait pas être si compliquée à régler.

Réponse DR : Vu en CHSCT. La direction prend le sujet très au sérieux et a prévu un coaching externe + un suivi par l’université du management. Parallèlement, une action va être menée par le service RH.

Question n°19 : SUPPRESSION DES BORNES UNIDIALOG

Après avoir imposé les bornes Unidialog dans toutes les agences à nos usagers, Pôle emploi décide de les supprimer à compter de fin décembre. Un chômeur près d’une borne risque-t-il de rentrer dans son agence ?

Après la disparition des services de proximité, les fermetures l’après-midi et le télé travail, les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction d’indiquer si elle a des informations quant aux dates de fermeture définitives des agences Pôle emploi.

Réponse DR : Ces bornes coûtent trop chers et ne sont pas utilisées fréquemment.

Commentaire CGT : Aujourd’hui, le demandeur d’emploi est privé de cet outil. Tant pis pour les usagers qui ne maitrisent pas, ou ne possèdent pas les outils pour utiliser internet, il ne leur reste que le téléphone.

Question n°20 : RECOURS GPEC

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction que D. P. puisse être entendue de vive voix auprès du DRH, conformément à l’engagement pris par le DRH lui-même.

Réponse DR : Cette collègue sera reçue en décembre par un membre du service RH.

Question n°21 : RECOURS GPEC

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction que S. G. puisse être entendu de vive voix auprès du DRH, conformément à l’engagement pris par le DRH lui-même.

Réponse DR : Ce collègue sera reçu en décembre par un membre du service RH.

Question n°23 : CHARGE DE TRAVAIL « MAILS.NET » :

Les Délégués du Personnel CGT demandent que les « mails.net », qui portent essentiellement sur des questions indemnisation, soient traités par des collègues dont c’est le métier.

Or la fermeture des agences l’après-midi, l’absence de SARC, donc l’absence de réponse en flux aux demandeurs et la « décroissance » du métier GDD avec le transfert « imposé » de ces agents vers le placement, mettent les agents dans une situation très difficile. Quelles décisions envisage la direction pour remédier à cette situation ?

Réponse DR : L’Organisation est à la main de l’ELD et en fonction des moyens. La gestion des mails.net peut être effectuée l’après-midi…La réponse doit être donnée par la personne la plus compétente sur le sujet. L’Organisation est à la main de l’ELD et en fonction des moyens. Mais il y a un véritablement un problème de flux..et il faut des moyens en ETP.

Commentaire CGT : La CGT n’a pas signé la GPEC qui actait la disparition du métier de GDD, contrairement à la CFDT.. Les délégués du personnel ont alerté à maintes fois l’établissement sur ce sujet en dénonçant en réunion DP la charge de travail et l’inorganisation qui engendre souffrance pour nos collègues et pour les usagers privés de leurs droits. Nous avons émis un droit d’alerte le mois dernier, des fiches RPS témoignent du malaise des conseillers.

Aujourd’hui la direction reconnait « qu’il manque des ressources » et qu’elle va « freiner le processus de transition professionnelle »… ce qui veut dire en clair que les agents « double-compétence » vont être sollicités…après avoir été « jetés ».

Le problème du manque d’effectif demeure : l’établissement va déshabiller les équipes de conseillers placement pour…rhabiller les équipes GDD.

LA POURSUITE DE LA RÉUNION EST FIXÉE AU 12.12.17

La délégation CGT en réunion des Délégués du Personnel :

Marie Françoise BOURGEOIS – Marie HUALDE –

Chrystèle CHARRET – Bruno MUNGUIA – Boualem BOUAKKAZ –

Hervé COLAS

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *