Compte rendu DP du 11 janvier 2018

Les réponses de la Direction à vos questions : Jours de fractionnement, MANAC, GDD….

 Jours de fractionnement

Une collègue a été en congé maternité du 29/05 au 18 /09/2017.Ensuite, elle a posé des jours de repos :1 RTT le 19/09, 1 JMOB le 20/09, 1 RTT le 21/09, 1 JMOB LE 22/09, 4 RTT du 25/09 au 28/09, 1 JMOB le 29/09. Puis elle a posé 10 jours de Congés Payés du 31/10 au 14/11/2017, donc en dehors de la période normale (1/5 au 30/09), en accord avec sa hiérarchie.Elle a effectué un lien RH pour demander à bénéficier de  3 jours de fractionnement.

La réponse est la suivante :

«  En effet, pour prétendre aux jours de fractionnement, il faut soit fractionner ses congés, soit ne pas prendre de jours de congé pendant la période de référence, mais il faut surtout être   présent sur cette période. Or du 1er juin au 18 septembre vous n’étiez pas présente car en congés maternité. Ensuite vous n’avez posé que 8 jours de congés divers (RTT, JMOB) du 19.9 au 30.09
Vous ne pouvez donc pas prétendre aux congés de fractionnement. »

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la Direction d’appliquer le droit du travail et la CCN et que les trois jours de fractionnement soient accordés à cette agente.

Réponse DR : La collègue étant absente pendant la période de référence et n’ayant pas posé 10 jours pendant cette période, elle ne peut bénéficier de congés fractionnement.

Commentaire CGT : La direction nous donne le point de vue de la DG. Devant notre argumentation, le DRH va investiguer…

MANAC

Dans certaines agences, les membres de l’ELD affectés au poste de MANAC  s’absentent régulièrement et pour de longues périodes du bureau dédié à ce poste, mettant nos collègues en difficulté en cas d’incident ou de flux important nécessitant immédiatement de déclencher un renfort. Les Délégués du Personnel CGT demandent une fois de plus  à la Direction que ces pratiques cessent.

Réponse DR : La direction nous déclare que ces pratiques ne peuvent exister. Or nous savons que dans certaines agences, des réunions d’ELD ont lieu et que le MANAC n’est pas disponible. Les Délégués du personnel ont déjà dénoncé le fait que certaines directions n’hésitent pas à désigner un agent pour les remplacer : « M » veut bien dire Manager ?

Commentaire CGT : Nous exigeons que ces pratiques cessent et rappelons que le fait d’envoyer un agent (y compris avec un coefficient 190 !) est inadmissible.

 MANAC

Lors d’un incident à l’accueil, le MANAC est souvent amené à recevoir un usager pour résoudre le conflit.

Or, régulièrement, aucune trace du contenu de l’entretien effectué par le MANAC n’apparait sur le dossier, et les agents sont mis en difficulté lorsque qu’un nouveau conflit se produit. Les Délégués du Personnel CGT demandent à la Direction de mettre en pratique ce qu’elle demande aux agents : tout entretien doit être tracé pour faciliter le suivi des usagers par l’ensemble du personnel.

Réponse DR : La direction fera un rappel, les entretiens doivent être saisis…

Commentaire CGT : Les Délégués du personnel ont déjà posé la question à maintes reprises…

 FORMATION

Les Délégués du Personnel CGT demandent  une fois de plus à la direction que les formations soient dispensées au plus proche du lieu de travail des agents.

Réponse DR : Nous sommes victime d’une raréfaction des formateurs de proximité, ils n’ont pas de temps de préparation et le défraiement n’est pas à la hauteur.

Commentaire CGT : Les Délégués du Personnel déplorent que les moyens octroyés à la fonction de formateur (aujourd’hui plutôt devenu un « animateur ») ne soient pas à la hauteur de l’enjeu. Les agents, qui sont contraints de se déplacer loin de leur domicile, parfois pour une demi-journée, ne doivent pas en faire les frais.

 DISCRIMINATION SYNDICALE.

Suite au document transmis par la DR aux délégués de personnel sur la demande de la CGT et sur lequel il apparait que les représentants de la CGT sont « bons derniers de la classe » en terme d’évolution de carrière, les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction régionale quelles actions elle envisage d’engager pour respecter la Loi.

Commentaire CGT : Les Délégués du personnel ne demandent que l’application de l’art.41  Nous ne demandons pas de « régime de faveur »,et défendons notre liberté syndicale.  Mais nous réitérons notre question : quels sont les critères objectifs pour octroyer un coefficient supplémentaire à certains DS ?

 Sur le document remis par la direction en 2017 elle-même , et qui fait état du  coefficient moyen au regard de l’ancienneté, les représentants du Personnel CGT arrivent bons derniers. Nous n’obtenons toujours pas la  déclinaison des critères objectifs…mais nous avons une interprétation sur le sujet qui nous est propre…

 CONDITIONS DE TRAVAIL des GDD.

 Les conditions de travail de nos collègues GDD ne s’améliorent pas : la surcharge de travail qu’ils subissent et qui est remontée par les ELD, ainsi que les nombreuses alertes lancées par le Délégués du Personnel CGT n’ont, semble-t-il, aucun effet sur leur situation. Ceux-ci continuent à mettre un point d’honneur à rendre le meilleur service au demandeur d’emploi : lui assurer son moyen de subsistance

Les Délégués du Personnel CGT exigent  que la direction prenne en charge cette situation et qu’une prime soit attribuée à nos collègues pour reconnaitre les efforts qu’ils ont déployés pour pallier l’insuffisance volontaire de moyens octroyés par l’établissement.

Réponse DR : Nous avons été trop vite dans la décroissance …nous avons corrigé la cible…

Commentaire CGT : Les Délégués du personnel ont maintes fois dénoncé le stress induit par les conséquences de la mise en œuvre de l’accord GPEC, signé par certaines organisations syndicales ! Il n’y aura pas de reconnaissance de l’effort, la direction va même jusqu’à refuser des congés et des temps partiel …pour raison de service à nos collègues conseillers en indemnisation.

 Repas de NOEL

 Les Délégués du Personnel CGT demandent à la Direction pourquoi certains agents n’ayant pas participé au repas de Noël ne se sont pas vus automatiquement décompté  le même de temps de pose repas que les autres ?

Réponse DR : La règle ne s’appliquait que pour les agents participants au repas collectif de Noël.

 

La délégation CGT en réunion des Délégués du Personnel :

Marie Françoise BOURGEOIS –  Marie HUALDE –

Chrystèle CHARRET –  Bruno MUNGUIA – Boualem BOUAKKAZ –

Hervé COLAS.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *