Compte rendu DP du 11 juillet 2019

 

la Directrice Régionale Adjointe en charge de la Performance Sociale (DRAPS) a montré sa vision du dialogue social…

 

Durant toute la réunion, la Directrice Régionale Adjointe en charge de la Performance Sociale (DRAPS) a montré sa vision du dialogue social. Elle a fait preuve d’une particulière bienveillance en niant les situations remontées par les Délégués du Personnel avec comme seul leitmotiv de passer à la question suivante.
Les ordonnances Macron entérinent la disparition des Délégués du Personnel avec la mise en place du Comité Social Économique (CSE) et nous savons que la direction l’attend avec impatience. Mais si elle pense que la CGT cessera de porter les réclamations individuelles et collectives du Personnel, elle se trompe car ce serait mal nous connaître !

 

HARCÈLEMENT ET SEXISME

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction d’indiquer le nom du référent à la direction régionale CVL chargé d’orienter, d’informer et d’accompagner les salariés en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes.

Réponse DR : C’est M. M. depuis le 01/07/19. Nous n’avons pas communiqué car elle n’était pas formée.

Commentaire CGT : La mise en place d’un référent harcèlement et sexisme est obligatoire depuis le 01/01/19 et nous savons que la direction n’avait rien fait.
Pour les DP CGT le service QVT est sous dimensionné : 2 personnes pour 1750 agents sans compter les dossiers transverses. Preuve que la QVT c’est important mais … sur le papier.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Dans le département 36 l’ACCEN (accueil téléphonique des entreprises) était mutualisé entre les 3 agences et la quinzaine de conseillers entreprises. Les conseillers avaient donné leurs portables professionnels aux entreprises (et adresses email) ceci pour leur éviter d’utiliser la ligne mutualisée et tomber sur des agents n’étant pas de leur bassin… et cela fonctionnait bien.
Depuis le 26 juin la « rénovation de l’organisation des appels des entreprises » est effective et il n’y a plus de mutualisation et les collègues des petites équipes d’Argenton et Issoudun (2 CDE) sont d’astreinte à la demi-journée (et plus en cas d’absence) ceci au détriment d’autres activités (visites d’entreprises, travail sur offres, VUM etc…) qui nécessite une souplesse. De plus, la ligne fixe est peu utilisée car l’évolution numérique incite les employeurs à utiliser leur espace employeur, les email et portables professionnels.
Les Délégués du Personnel CGT exigent que les conditions de travail de ces CDE soient respectées conformément à l’accord OATT.

Réponse DR : Auparavant le fonctionnement en plate-forme nécessitait déjà de mobiliser une personne.
Maintenant le système de débordement n’existe plus et les appels reviennent directement en agence. L’obligation est toujours la même : répondre aux employeurs. Les agents peuvent effectuer d’autres tâches entre deux appels.

Commentaire CGT : Les Délégués du Personnel CGT rappellent que l’accord OATT doit être respecté. La direction nous affirme que les appels peuvent toujours être mutualisés.
Nous savons que la baisse des effectifs impacte les demandes de congés, de temps partiels, surtout dans les petites agences. Rappelons que l’Art. 5 de l’accord OATT permet à l’agent de travailler sur des plages fixes, s’il le souhaite, deux demi-journées par semaine.

PLAN CANICULE

Dans un souci d’équité entre agents, les Délégués du Personnel CGT demandent que l’envoi des consignes en cas de fortes chaleurs soit fait par la DR à tous les agents en même temps.
De plus, la direction régionale a proposé par écrit un aménagement des horaires dans le cadre du plan canicule vigilance orange. Les agents pouvaient arriver à partir de 7 heures. Un agent à Aubigny sur Nère a demandé à bénéficier de cette disposition. Pour quelle raison cela lui a-t –il été refusé ?

Réponse DR : La note est envoyée aux managers, c’est eux qui décident de mettre en place les aménagements d’horaires. Les températures ne sont pas les mêmes suivant les sites… on ne peut pas obliger un DAPE à arriver plus tôt, pour une seule personne pour des questions de sécurité….

Commentaire CGT : A Aubigny sur Nère, le dispositif avait été proposé aux agents … les membres de l’ELD ne se sont pas sentis obligés de venir à 7h … .pour un agent.
Pour la CGT, la sécurité des agents est importante quelle que soit l’heure, notamment passé 18h où des agents travaillent seuls dans leurs agences.

SANTE AU TRAVAIL ET HYGIENE EN AZLA

Depuis peu, il n’y a plus de souris et les ordinateurs sont tactiles devenant les plus gros nids microbiens des agences (avec les claviers). Pourtant aucun nettoyage n’est effectué et l’hygiène des jeunes engagés volontaires en 1ère ligne en AZLA et des conseillers n’est pas assurée.
Les Délégués du Personnel CGT exigent une désinfection journalière de tous les écrans tactiles.

Réponse DR : Ceci n’est pas prévu. Il appartient à chaque DAPE de prendre sur le budget de l’agence.

Commentaire CGT : La CGT dénonce la logique d’économies à n’importe quel prix y compris au détriment des règles élémentaires en matière d’hygiène.

SANTE AU TRAVAIL DES CADRES ET AGENTS DE MAITRISE

Les Délégués du Personnel CGT ont pris connaissance du bilan d’activité du service social 2018.
Nous avons relevé page 15, point 4, à la rubrique « intervention des assistantes sociales dans le domaine de la vie professionnelle » une augmentation vertigineuse des sollicitations des cadres et des agents de maitrise auprès des assistantes sociales.
Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction régionale quelle analyse a été faite de ce constat ? Quelles actions sont envisagées par la direction ?

Réponse DR : L’augmentation est significative dans le Loiret. La direction va « se rapprocher de l’assistante sociale » pour avoir des éléments…

Commentaire CGT : Nombre d’actions pour les cadres : 44 en 2017 ; 341 en 2018.
Nombre de dossiers (ou personnes demandeuses) : pour les cadres 41 en 2017, 51 en 2018 ; pour les agents de maitrise 5 en 2017 ; 50 en 2018.
Si la DRAPS sait que les cadres et AM du 45 sont un mal concernant leur poste de travail et leur vécu dans l’établissement, quel est son état d’esprit ? Que se passe-t-il dans le 45 ? Y a-t-il eu des échanges avec le DT ? Toutes ces questions resteront sans réponse…
Certains agents vont mal, certains managers aussi… nous avons une toute autre vision des choses et d’autres sons de cloche du terrain. Sur ce sujet, les Délégués du Personnel CGT vous invitent à lire le MEGALOPOLE .

FONTAINE A EAU

La fontaine à eau du rez de chaussée de Tours 2 Lions est régulièrement hors service et c’est de nouveau le cas depuis plusieurs semaines. En attendant une énième réparation en pleine période estivale, l’ELD a acheté des bouteilles d’eau conformément à la note concernant la canicule.
Les Délégués du Personnel CGT réclament le remplacement de ladite fontaine dans les plus brefs délais.

Réponse DR : Nous avons acheté cette fontaine à eau et nous confirmons qu’elle est défectueuse. Nous allons passer en mode locatif.

Commentaire CGT : A notre question sous quel délai nous n’avons reçu aucune réponse. Et en attendant l’ELD continuera d’acheter des bouteilles d’eau.

GESTION DES RDV

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction d’indiquer si un REP est habilité à donner des RDV à des demandeurs d’emploi sur les plages GPF d’un conseiller sans concertation préalable avec ce dernier.

Réponse DR : Si un REP le fait c’est qu’il y a une bonne raison. Il peut le faire mais cela n’est pas une bonne pratique.

Commentaire CGT : C’est ça le pari de la confiance à Pôle emploi ! Tant pis pour l’autonomie et les marges de manoeuvre des conseillers sans parler des règles élémentaires de politesse.

CALCUL DE CHARGES

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction si l’outil GOA est utilisé pour le calcul des charges des agences.

Réponse DR : NON

Commentaire CGT : Pourtant GOA a bien été utilisée pour acter la décroissance des GDD.

MUTATION D’OFFICE D’UN RESPONSABLE D’EQUIPE DE BLOIS GARE.

Les Délégués du Personnel CGT, saisis par les collègues du site, demandent à la direction pourquoi les agents ont été mis devant le fait accompli sans explication.

Réponse DR : La DRAPS fait un récit complètement différent de la réalité et affirme avoir voulu « remettre de la sérénité dans l’agence » et indique qu’aujourd’hui tout va bien.

Commentaire CGT : Les DP CGT sont allés à la rencontre d’une grande partie du collectif et ont recueilli les témoignages de collègues choqués par la façon dont cela s’est passé : une simple annonce au brief matinal. Ceux qui ont réclamé des explications se sont entendu dire que cela ne les regardait pas. Une majorité d’agents a rédigé un courrier adressé à la DAPE et la direction régionale pour réaffirmer leur soutien au REP et exprimer leur mal être. Et si nous ne nous étions pas déplacés ils n’auraient toujours aucune réponse …
A notre question, pourquoi n’avez vous pas mis en place une médiation en cas de conflits entre collègue comme prévu par l’accord QVT, la DRAPS répond que cela aurait été trop long…
La CGT dénonce la violence de la méthode et ce qui a été fait à ce collègue peut nous être fait demain.

DEMARCHE SOLIDAIRE

Depuis mars 2019, le dispositif logement de Pôle emploi s’est enrichi d’une nouvelle prestation : la demande de prêt pour des travaux d’amélioration de la performance énergétique, soumis à plusieurs conditions. Ce prêt reste inconnu d’une grande majorité des agents.
Les Délégués du Personnel CGT demandent une communication sur ce dispositif dans l’intranet régional ainsi que le nom du référent.

Réponse DR : C’est dans l’intranet national et cela ferait doublon avec l’internet régional.

Commentaire CGT : Les DP CGT ont réclamé à minima un lien dans l’onglet «action logement».

PARTS VARIABLES

Les Délégués du Personnel CGT demandent à la direction :

– quelle est la moyenne des parts variables octroyées par niveau d’emploi dans notre région

Réponse DR : Niv 1 : 1,25 Niv 2 :1,48 Niv 3 : 1,63 Niv 4 : 1,5

– le nombre d’entretiens réalisés par la ligne managériale pour la distribution des parts variables en juin :

Réponse DR : 59 entretiens

SERVICE A L’USAGER DEPLORABLE

Les questions liées à l’indemnisation sont toujours aussi nombreuses et traitées à l’accueil des agences par des collègues placement.
L’arc indemnisation est assuré de manière aléatoire et sans aucune visibilité pour le demandeur d’emploi.
Par conséquent, dans plusieurs agences, il n’est pas rare que la réponse aux DE devant le manque de ressources  » indemnisation  » soit :  » il n’y a personne aujourd’hui pour vous recevoir, je vous conseille d’appeler le 3949 pour avoir une réponse » SIC !
Les délégués CGT demandent à la direction s’il est normal qu’un demandeur d’emploi présent en agence doive nous téléphoner pour avoir un interlocuteur qualifié sur les questions d’indemnisation ?

Réponse DR : Cette réponse n’est pas appropriée et les usagers ne doivent pas être orientés vers le 3949. C’est aux agences d’organiser les modalités de réponse : RDV, espace personnel, rappel du DE et en dernier ressort on le fait recevoir. Seules les réponses urgentes nécessitent une réception immédiate.

Commentaire CGT : La réponse commençait pourtant bien mais pour la CGT, un demandeur d’emploi doit pouvoir recevoir une réponse immédiate. Nous n’avons pas la même notion de l’urgence : 70% des questions portent sur l’indemnisation et on supprime le SARC alors qu’on parle des moyens de subsistance des demandeurs ! Nous dénonçons la médiocrité du service qui est mis est place à Pôle emploi et rappelons que nous sommes tous des usagers d’un service public !

RETRAITE PROGRESSIVE

Dans le cadre d’une demande de retraite progressive, il est possible de cotiser au titre de l’assurance vieillesse de base du salaire correspondant à l’activité exercée à temps plein.
Cette dérogation est-elle prévue pour un agent de Pôle Emploi ?

Réponse DR : Ce n’est pas prévu pour un agent privé. Un agent public peut le faire sur la base de la retraite complémentaire.

 

Prochaine réunion des Délégués du Personnel le 8 août 2019

La délégation CGT
Marie Françoise Bourgeois           Marie Hualde
Chrystèle Charret             Boualem Bouakkaz
Hervé Colas           Bruno Munguia

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.